« Love » de Gaspar Noé : « Il n’y a rien de honteux à voir un sexe »


Après de nombreux rebondissements, et alors que la commission de classification des œuvres cinématographiques avait confirmé sa position de n’interdire le film qu’aux mineurs de moins de 16 ans, le tribunal administratif de Paris a finalement suspendu le visa d’exploitation du long-métrage de Gaspar Noé  « Love », et ce tant qu’il ne serait pas interdit aux mineurs de moins de 18 ans. Une décision qui a fait bondir Gaspar Noé…

Et c’est avec ses mots à lui qu’il a exprimé sa colère et son incompréhension face à cette décision qui « condamne » son film à une audience encore plus limitée.

© Wild Bunch Distribution
© Wild Bunch Distribution

« Il n’y a rien de honteux. Une bite est une bite, tous les hommes en ont une. » a t-il notamment déclaré sur BFM TV avant de rajouter qu’il fallait arrêter de s’affoler dès qu’on voit un sexe.

« Dans les parcs, on voit bien le sexe des statues. Je ne sais pas pourquoi on conti­nue à s’af­fo­ler dès que quelqu’un baisse son froc. C’est l’es­sence de la vie. On vient au monde parce que l’on fait l’amour. » a t-il rajouté.

Il y a quelques semaines il s’était déjà défendu d’avoir fait un film à caractère X le décrivant avant tout comme une histoire d’amour mélancolique, un mélodrame érotique. A la chaîne de télé Non Stop People, il avait notamment déclaré « C’est l’addiction amoureuse et je ne voyais pas comment on pouvait parler d’histoire d’amour entre deux adultes, sans montrer des scènes d’amour sur un lit ».  Il avait ensuite expliqué que plus personne n’était de nos jours choqué par des images de nudité frontale ou par un sexe en érection…

Rappel du synopsis du film, en salles depuis le 15 juillet  : Synopsis : Un 1er janvier au matin, le téléphone sonne. Murphy, 25 ans, se réveille entouré de sa jeune femme et de son enfant de deux ans. Il écoute son répondeur. Sur le message, la mère d’Electra lui demande, très inquiète, s’il n’a pas eu de nouvelle de sa fille disparue depuis longtemps. Elle craint qu’il lui soit arrivé un accident grave. Au cours d’une longue journée pluvieuse, Murphy va se retrouver seul dans son appartement à se remémorer sa plus grande histoire d’amour, deux ans avec Electra. Une passion contenant toutes sortes de promesses, de jeux, d’excès et d’erreurs…

Aucun vote actuellement

Notez cet article