Kim Basinger : en maîtresse SM de Christian Grey ?



0
(0)

Après avoir fait fantasmer la planète entière grâce à son rôle dans le cultissime « 9 semaines 1/2 », Kim Basinger devrait en principe intégrer le casting de la suite de « 50 nuances de Grey ». Intitulé « 50 nuances plus sombres » ce film devrait débarquer dans nos salles obscures en février 2017.

Selon le magazine Variety, qui est l’origine de l’info, Kim Basinger endossera le costume de d’Elena Lincoln, plus connue sous le pseudo  de Mrs Robinson. Il s’agit d’une ex de Christian Grey… celle grâce à qui il a découvert les plaisirs des pratiques SM. La rumeur voulait pourtant que ce soit Charlize Theron qui décroche le rôle. Le tournage devrait débuter sous peu du côté de Toronto, au Canada.

capture écran / © Universal International Pictures
capture écran / © Universal International Pictures

« Cinquante nuances de Grey plus sombres » : une suite écrite par le mari d’E.L. James

E.L. James, l’auteure de cette saga littéraire à succès, n’a pas écrit le scénario de ce second volet programmé pour février 2017. Faut-il y voir une conséquence directe du départ de la réali­sa­trice Sam Taylor-John­son et de la scéna­riste Kelly Marcel ? Rappelons qu’elles ont toutes les deux claqué la porte en raison de trop nombreux conflits survenus sur les plateaux de tournage du premier film.

Alors qui pour remplacer E.L. James à l’écriture du scénario ?  L’heureux élu n’est autre que Niall Leonard, son mari. Bref «Cinquante nuances de Grey» restera dans la famille. Espérons qu’il ne soit pas de source de nouvelles tensions pour autant.

Sam Taylor-Johnson a claqué la porte en mars 2015

Fin mars 2015, la réalisatrice du premier film décidait, un peu à la surprise générale, de claquer la porte. Sam Taylor-Johnson avait alors déclaré «Ça a été une expérience aussi intense qu’incroyable, et je suis très heureuse de l’avoir fait. Il faut que je remercie Universal de m’avoir permis de le faire. J’ai créé des liens durables avec les comédiens, les producteurs et l’équipe, surtout avec Dakota et Jamie. Bien que je ne m’occupe pas des suites, je souhaite beaucoup de succès à ceux qui le feront.»

Parmi les explications avancées le comportement d’E.L. James qui aurait eu un trop tendance à dicter sa conduite à la réalisatrice…

Jamie Dornan : « entièrement nu » dans « 50 nuances plus sombres » ?

Verra t-on Jamie Dornan  entièrement nu dans « 50 nuances plus sombres » ? C’est la question que les fans se posent depuis plusieurs mois déjà. Au printemps dernier une source anonyme a confié au magazine américain Star que les producteurs seraient disposés à offrir 1,5 million de dollars à Jamie Dornan (en plus de son cachet) s’il acceptait de tourner une courte scène entièrement nu dans le deuxième volet.  Et de préciser que l’acteur pourrait avoir son mot à dire sur la réalisation de cette scène. Toujours selon cette source, et en cas de refus, les producteurs se disaient prêts à revoir à la hausse leur proposition. Info ou intox ? Depuis c’est un peu silence radio.

Ce qui nous pousse à ne pas trop y croire ?

Jamie Dornan et Dakota Johnson, les deux stars du film, auraient eu toutes les difficultés du monde à obtenir une augmentation de leur cachet suite au succès du premier film. Offrir 1.5 million de dollars pour une courte scène de nu paraît donc totalement démesuré. Et puis Dakota Johnson étant apparue nue dès la premier volet, on imagine qu’elle serait en droit de réclamer la même chose pour les deux films.

D’autre part, Dona Langley, la productrice des studios Universal, a déjà confié au Hollywood Reporter que du changement était à prévoir  dans cette suite. Et de préciser que l’intrigue de ce deuxième volet  serait plus proche de celle d’un thriller. Bref, qu’il y aurait moins de sexe. Du coup difficile de comprendre pourquoi la production serait prête à faire des folies pour une scène de ce type après avoir annoncé qu’on se dirigeait vers quelque chose de bien différent.

Et puis n’oublions que Jamie Dornan déclarait avant même la sortie du premier film «Il était écrit dans les contrats que les spectateurs ne verraient pas mon sexe.». Puis de rajouter, histoire de bien faire passer le message «Il faut attirer un public le plus large possible, sans dégoûter. On ne doit pas faire quelque chose de gratuit, laid et explicite».

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note


Annonces