Clermont-Ferrand : 38eme Festival International du Court Métrage



0
(0)

festival-clermont-2016


Annonces

C’est aujourd’hui, vendredi 5 février 2019, que le 38eme Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand.


Annonces

Pour l’occasion des cinéastes viendront du monde entier y présenter leurs films — souvent le premier et pour la première fois — dans une quinzaine de salles et amphis pleins à craquer et une ambiance très propice à la naissance de collaborations et de projets de cinéma.

Le saviez vous ? Près  de  160  000  entrées  ont  été  comptabilisées  lors  de  la  précédente  édition  du  festival,  ce  qui  en  fait,  de  loin,  la  manifestation  de  cinéma  la  plus  fréquentée  en  France,  après Cannes.

Mais Clermont-Ferrand c’est aussi  le  plus  important  rendez-vous  mondial  consacré  aux  films  de  court métrage  (moins  de  60  minutes,  rappelons-le).  Plus  de  3000  professionnels  français  et  étrangers  sont  attendus cette année.

Compétitions

Trois compétitions départageront les films qui ont été sélectionnés par les organisateurs du festival parmi près de 7700, reçus de tous pays :


Annonces

– la compétition internationale : 79 films, venus de 52 pays, qui témoignent de la grande richesse et de l’incroyable créativité du format court, de Madagascar à Taïwan, en passant par la Nouvelle-Zélande et la Bolivie : surprises, perles rares et nouveautés de la scène internationale seront au rendez-vous.
Les films

– la compétition Labo : 30 films de 21 pays.
Le Labo de Clermont est le creuset des expériences visuelles et sonores les plus aventureuses. La France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et les États-Unis se taillent la part du lion avec pas moins de la moitié de cette sélection ; l’Australie, le Vietnam, l’Inde, la  Nouvelle-Zélande, l’Autriche  ou encore le Lesotho font partie des pays qui complètent une palette très haute en couleurs.
 Les films

– la compétition nationale : 57 films français.
Ils ont été choisis parmi 1714 films (!) de production française, et 9 d’entre eux ont bénéficié de coproductions étrangères (Suisse, Québec, Canada, Belgique, Roumanie,  Autriche, Géorgie).
On trouve dans cette sélection 37 films de fiction, 14 films d’animation (un quart de la sélection, c’est notable !), et 6 documentaires, expérimentaux pour la plupart. Le plus court dure 4 minutes (Blanquette, de Charlie Belin), le plus long 52 (Le Gouffre, de Vincent Le Port).
Les films

Rétrospectives

De très nombreux programmes thématiques ou rétrospectifs seront proposés cette année encore. Petit aperçu, non exhaustif : Après les Etats-Unis en 2014 et la Chine en 2015, c’est la Suède qui sera cette fois à l’honneur . L ’étendue de la diversité créative suédoise s’offrira au public clermontois à travers un panorama d’une quarantaine de courts métrages. Une autre rétrospective, intitulée Star Systems , sera consacrée à l’espace et la science-fiction : une vingtaine de films en  route vers l’infini… et au-delà

La Fémis , prestigieuse école  publique  de cinéma,  fêtera  ses  30 ans à Clermont avec trois programmes de courts, des films de fin d’études et des films du département montage  de  l’école,  jamais diffusés.

Plus d’infos ? Rendez-vous sur le site du festival en CLIQUANT ICI

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces