« Fatima », César du meilleur film : Guillaume Gallienne s’interroge



0
(0)

« Fatima » et le César du meilleur film : Guillaume Gallienne s’interroge. Le 26 février dernier s’est déroulée la 41ème cérémonie des César du cinéma français. Et s’il y a bien un film qui en est ressorti gagnant, c’est celui de Philippe Faucon « Fatima ». Il est en effet reparti avec trois trophées : meilleur film, meilleure adaptation et meilleur espoir féminin pour Zita Hanrot (palmarès complet ICI). C’est d’ailleurs le grand gagnant de cette grande fête 2016 du cinéma.


Annonces

Zita Hanrot dans "Fatima"   © Pyramide Distribution
Zita Hanrot dans « Fatima » © Pyramide Distribution

Annonces

Et si certains se sont empressés de féliciter l’équipe du film, Guillaume Gallienne se montre de son côté beaucoup plus réservé. Interrogé par RTL, il n’a pas caché son étonnement face au palmarès de cette 41ème nuit des César animée avec brio par l’excellente Florence Foresti.

Au micro de Marie Drucker il a notamment déclaré « J’ai été heureux de plein de prix. Je m’interroge quand même sur le choix du cinéma français à vouloir tout le temps prôner la diversité culturelle. Parfois, je ne sais pas à quel point le moteur de ça est artistique ou politique »

Et lorsque Marie Drucker lui a demandé s’il faisait référence à Fatima, il aussi rétorqué « Oui, alors que j’adore Philippe Faucon. Cette femme en plus m’a bouleversé ».  Guillaume Gallienne a ensuite avoué qu’il n’avait même pas vu le film… Depuis l’acteur en prend pour son grade, notamment sur les réseaux sociaux.


Annonces

A propos de Fatima

Réalisé par Philippe Faucon, il met notamment en scène Soria Zeroual, Zita Hanrot, Kenza Noah Aïche. L’histoire : Fatima vit seule avec ses deux filles : Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Fatima maîtrise mal le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. Toutes deux sont sa fierté, son moteur, son inquiétude aussi. Afin de leur offrir le meilleur avenir possible, Fatima travaille comme femme de ménage avec des horaires décalés. Un jour, elle chute dans un escalier. En arrêt de travail, Fatima se met à écrire en arabe ce qu’il ne lui a pas été possible de dire jusque-là en français à ses filles.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces