Le « trou du cul du monde » selon Elie Semoun


© Michaël Crotto / Canal+
© Michaël Crotto / Canal+

Parfois mieux vaut tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avant de parler. Mais on pourrait presque dire la même chose pour les doigts ! Pourquoi ? Pour éviter de publier certains tweets !

Il y a quelques jours, et avant de se produire au au Festival des Andain’ries à Bagnoles-de-l’Orne, Elie Semoun a publié un tweet qui a laissé des traces, et pas qu’un peu…


ANNONCES

Dans une vidéo l’humoriste et comédien français lâche « ll y a quatre jours, je jouais à Tahiti. Aujourd’hui je suis de retour en France. Je suis heureux, je suis au fond du trou du cul du monde comme on peut dire. Et ben tant pis. »

Est-il besoin de vous préciser l’accueil glacial réservé à ce tweet par les principaux concernés, à savoir les habitants de Bagnoles-de-l’Orne ?


ANNONCES

Et si depuis la vidéo a été retirée, Elie Semoun en a pris pour son grade. Cité par Ouest France Serge Bretel, l’organisateur du festival,  a déclaré qu’il entendait réclamer « une ristourne sur le coût de la prestation d’Elie Semoun,  le spectacle n’étant pas selon lui  » à la hauteur de ce qu’il avait vu. » Et de préciser qu’il n’aurait pas fait cette réclamation s’il n’y avait pas eu cette petite phrase. Pour faire court, disons que c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Du côté de l’humoriste, on s’est contenté d’évoquer une simple boutade, une réplique mal interprétée alors que le but premier était surtout d’amuser les twittos. Une blague qui est tombée à l’eau.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES