Touche pas à mon poste (TPMP) : après la polémique, la réaction de Matthieu Delormeau



0
(0)

|Touche pas à mon poste, émission du jeudi 29 septembre 2016| Après la polémique sur la « pseudo » humiliation de Matthieu Delormeau, l’heure des explications a sonné. En premier lieu c’est Cyril Hanouna qui a poussé un coup de gueule dans l’émission de mercredi contre la presse et ceux qui n’arrivent toujours pas à comprendre que TPMP est une émission de potes et de vannes.


Annonces

capture C8
capture C8

Annonces

Absent du plateau mercredi soir, Matthieu Delormeau a fini par réagir à son tour hier, jeudi 29 septembre 2016. D’abord en début d’émission où il a nié s’être senti humilié de quelque manière que ce soit. « Je ne me suis absolument pas senti blessé. Fin de cette polémique, je trouve juste cela un petit peu regrettable et ridicule » a t-il lâché.

Même discours un peu plus dans le cadre d’une interview accordée par téléphone au Parisien/Aujourd’hui en France.

« Honnêtement, je n’ai ressenti aucun malaise ! D’ailleurs, je suis resté jusqu’à la fin, sans aucun signe d’énervement. J’ai découvert la polémique le lendemain en voyant les articles sur Internet. Le seul malaise, c’est la polémique créée » a déclaré le beau Matthieu.


Annonces

Puis de rappeler à son tour que TPMP était une émission à prendre au second degré. « Nous sommes une bande de potes qui faisons des vannes entre nous. On se chambre pour rigoler sur le plateau mais aussi dans la vie » a t-il insisté.

Pour ceux qui ont loupé quelque chose, bref rappels des faits…

Au cours des 48 dernières heures on a pu lire ici ou là « Matthieu Delormeau humilié » ou bien encore « Matthieu Delormeau poussé à faire son coming-out »… etc. Bref, et pour faire court, la presse et le web ont usé de titres parfois racoleurs pour décrire l’émission qui a été diffusée mardi soir sur C8.

Dans cette émission le beau gosse de l’émission n’a effectivement pas été épargné. Il a été d’abord été fait plusieurs fois allusion à sa sexualité avec des vannes du type « On n’a jamais dit officiellement que Matthieu était homo, cela n’a jamais été officialisé » devant un Matthieu Delormeau visiblement gêné mais un public et des chroniqueurs hilares.

Puis, alors que Matthieu se plaignait d’avoir été mieux traité sur une chaîne de la TNT (NRJ12, ndrl), et ce après avoir été prié d’échanger sa chaise avec celle de Valérie Benaïm , BABA lui a rétorqué « Excusez-moi je vais quand même revenir sur un truc : NRJ 12 ils vous ont mis dehors comme une merde ! Non mais c’est vrai, on ne va pas se mentir, parce que je vais raconter l’histoire. Qui c’est qui est venu en juillet dans mon bureau comme une pleureuse ? Mais ferme ta gueule ! Quel bouffon celui-là ! »

Il n’en fallait pas moins pour que certains se déchaînent de nouveau contre l’émission… un peu comme l’an dernier et l’affaire de la taupe. Harcèlement, humiliation sont les mots qui ont été le plus souvent employés par la presse mais aussi sur les réseaux sociaux.

Du coup Cyril Hanouna a tenu à mettre les points sur les « i » dans l’émission diffusée ce mercredi 28 septembre 2016. Et une fois de plus BABA n’y est pas allé avec le dos de la cuillère.

« Ils m’ont saoulé avec leurs histoires, parce que soit-disant je maltraite Matthieu Delormeau (…) Il y a eu plein d’articles, et j’ai l’impression qu’il y’a vraiment des teubés qui comprennent pas la vanne. On est vraiment dans une émission où on est tous très potes, on se parle à l’antenne comme en coulisses : cela veut dire qu’on rigole. Si les journalistes n’ont pas l’habitude de rigoler avec leurs potes et ne comprennent pas la rigolade, franchement c’est des teubés finis. » a d’abord déclaré Cyril Hanouna.

Puis de conclure par ces mots : « Matthieu Delormeau, et je vous le dit n’a jamais été aussi heureux dans une émission. Il va avoir sa propre émission le vendredi et ça le blesse, c’est ça qui le blesse vraiment. Les journalistes, si vous ne comprenez pas les vannes, ne regardez pas l’émission, on n’a pas besoin de vous ».


Touche pas à mon poste ! du 28/09 par tpmp

Mais malgré toutes ces explications, d’un côté comme de l’autre, le Parisien précise que le CSA ayant reçu 64 « signalements » de la part de téléspectateurs, il est probable qu’une procédure soit ouverte, une de plus pourrait-on dire…

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces