TPMP : vers la déprogrammation par le CSA ? Nouvelle procédure de sanction



0
(0)

C’est les vacances pour « Touche pas à mon poste » et l’équipe de Cyril Hanouna, mais la rentrée ne s’annonce pas de tout repos… Toujours la cible à abattre pour beaucoup, les détracteurs de Cyril Hanouna vont-ils réussir à avoir sa peau ? Pas impossible puisque le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) arrive à saturation face aux nombreuses plaintes reçues contre TPMP et qu’une nouvelle procédure de sanction est en route…


Annonces

Capture C8

Annonces

Cette fois, l’émission est accusée de sexisme et le CSA pourrait bien prendre une sanction exemplaire et particulièrement lourde. En effet, selon les informations publiées par le Figaro et suite aux images montrées dans les 4/3 de Jean-Luc Lemoine il y a quelques semaines où l’on a vu un geste déplacé de Cyril Hanouna avec Capucine Anav, le CSA estime qu’il s’agit d’une récidive et que Cyril n’a pas tenu compte des avertissements déjà précédemment adressés contre « Touche pas à mon poste ».

Résultat, C8 risque une lourde amende de plusieurs millions d’euros, voir même déprogrammation de TPMP, ou pire encore, une interdiction d’émettre pour la chaîne !

Un rapporteur indépendant proposera prochainement une sanction au CSA, qui sera seul juge pour décider si oui ou non il suit son avis. L’avenir de TPMP est donc plus que jamais entre les mains du CSA…


Annonces

Rappelons qu’il y a quelques semaines, Cyril Hanouna avait parlé ouvertement à l’antenne de ses problèmes avec le CSA et il avait alors demandé à y être reçu afin de discuter et d’apaiser les choses. Quant à Jean-Luc Lemoine, il a déclaré regretté d’avoir diffusé les images de Cyril et Capucine dans ses 4/3, loin d’imaginer que ça prendrait de telles proportions.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces