« Ice and Salt challenge » : le nouveau défi stupide des ados sur les réseaux sociaux


Le « Ice and Salt challenge » est un défi d’un nouveau genre qui fait malheureusement beaucoup trop parler de lui. Et c’est via les réseaux sociaux qu’il s’étend peu à peu, y compris en France. Un phénomène qui inquiète les autorités, y compris la Gendarmerie Nationale. Sur son compte Twitter elle a d’ailleurs souhaité adresser une mise en garde aux jeunes qui seraient tentés par cette expérience aussi stupide qu’inutile.

Mais le « Ice and Salt challenge » c’est quoi exactement ? Et bien c’est un défi qui consiste à se mettre du sel sur le bras (ou dans la paume de la main) puis à déposer un glaçon par dessus.  Et alors que la douleur est garantie, le défi est de résister le plus longtemps possible puis d’afficher le résultat de son « exploit » (généralement une grosse cloque, ndrl) sur les réseaux sociaux.


ANNONCES

Sauf que les conséquences peuvent parfois être très graves et occasionner des gelures voire des brûlures au deuxième degré.


ANNONCES

#IceAndSalt challenge ⚠️ Attention ! Un glaçon + une pincée de sel = brûlure au 2ème degré ! Prévenez vos #Ados, ce jeu est #Dangereux ! a ainsi écrit la Gendarmerie Nationale sur son compte Twitter officiel.

Si vous fouillez un peu sur les réseaux sociaux, vous n’aurez d’ailleurs aucun mal à trouver des témoignages de personnes – il s’agit souvent de parents – qui tentent de nous alerter sur les terribles conséquences qui peuvent résulter de cette pratique d’une rare stupidité.

Une mère de famille britannique n’a d’ailleurs pas manqué de partager une photo assez horrible il faut bien le dire de la main de son fils. Brûlé au 3ème degré, il a définitivement perdu toute sensibilité au niveau de la zone touchée….

Bref le « Ice and Salt challenge » c’est encore du grand n’importe quoi et cela vous expose à des risques inutiles. Et puis dites-le vous bien une bonne fois pour toutes, vous n’avez rien à prouver à personne et certainement pas sur les réseaux sociaux…

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES