Musique sur smartphone : Les oreilles des jeunes menacées ?



0
(0)
Unsplash/Pixabay/ CC0 Public Domain

Annonces

Les ados ne savent plus se passer de leur smartphone qu’ils utilisent pour téléphoner bien sûr, pour envoyer des SMS, pour se connecter aux réseaux sociaux, pour surfer sur le web mais aussi pour écouter de la musique. Oui mais attention danger…


Annonces

L’association JNA vient en effet de révéler les résultats de la dernière Enquête nationale JNA-Ifop 2017 sur l’usage des smartphones et leur impact sur notre santé auditive.

Et cette enquête démontre que le smartphone est le principal support d’écoute, parfois avec un volume sonore élevé.

Dans cette enquête, plusieurs thèmes importants sont abordés comme la durée d’écoute, le niveau du volume sonore, la différence dans les pratiques entre les plus jeunes et les moins jeunes et aussi le rôle des Pouvoirs Publics…


Annonces

Réalisée dans le cadre de la 20e édition de la Journée Nationale de l’Audition du 9 mars, l’enquête « Le Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » commanditée par l’association JNA à l’institut IFOP pointe que c’est au sein de la population des 15-17 ans que les modes d’utilisation des smartphones sont les plus inquiétantes pour leur audition.

C’est ainsi une véritable alerte à vigilance que lancent les experts de la JNA.
Sur les 1 200 individus âgés de 15 ans et plus interrogés, les scores sont généralement les plus élevés au sein de la strate d’âge des 15 à 17 ans. Si 88% du panel est équipé de smartphone, 100% des adolescents âgés de 15 à 17 ans en détiennent un. C’est d’ailleurs le principal support d’écoute de musique pour les jeunes (alors que le PC est privilégié par les plus de 35 ans).

C’est pourquoi les smartphones, premier support des jeunes pour écouter de la musique, va impacter la santé auditive des prochaines générations.

Il ressort d’abord de cette enquête que nos ados sont accros à leur smartphone puisque 9 jeunes sur 10 de moins de 24 ans l’utilisent plus d’une heure par jour (1 sur 2 sur l’ensemble de la population).

En ce qui concerne la durée d’écoute quotidienne de musique sur smartphone, notez qu’elle est supérieure à 1 heure chez 71% des 15-17 ans et supérieure à 2 heures chez 25% d’entre-eux.

Et ce qui ce pose problème c’est que 65% des jeunes utilisent des oreillettes. Et cette introduction d’oreillettes dans le creux du conduit auditif augmente la dangerosité d’autant que 26% reconnaissent écouter la musique avec un volume sonore élevé.

Retenez également qu’un jeune sur 3 n’a pas conscience des risques et que 4 sur 10 a déjà ressenti des acouphènes à la suite d’une écoute prolongée de musique (sifflements et/ou bourdonnements dans les oreilles)

Cette enquête a été réalisée sur un panel de 1200 individus âgés de 15 ans et plus.

Découvrir l’intégralité des résultats de l’enquête EN CLIQUANT ICI

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces