Cancer de Johnny Hallyday : le pirate espionnait Laura Smet depuis des années


Rappelez-vous, le mois dernier le cancer de Johnny Hallyday était révélé au grand jour par un message publié sur la page Facebook de sa fille, Laura Smet. Une façon étrange d’annoncer une si terrible nouvelle mais la pauvre Laura Smet n’y était pour rien puisque son compte du réseau social avait été piraté.

En effet, selon les informations publiées par le Parisien, Laura Smet et d’autres personnalités étaient espionnées depuis plus de 2 ans. Résultat, le pirate a découvert la maladie de Johnny via les messages privés que Laura Smet échangeait avec son père.

Crédits : PR Photos

ANNONCES

« On me le reprochera peut-être, mais j’estime qu’il est de mon devoir de vous annoncer la mauvaise nouvelle, afin d’éviter que des charognards ne s’en emparent. Il y a quatre mois, mon père a appris qu’on lui avait diagnostiqué un cancer des poumons. Récemment, des métastases ont atteint son foie, son estomac et, malheureusement, son pancréas. Il est donc condamné » était-il écrit sur le Facebook de Laura Smet, message rapidement repris dans les médias.

Résultat, Johnny Hallyday et son entourage ont été contraint de confirmer la mauvaise nouvelle alors qu’il avait choisi de se battre contre le cancer dans l’intimité. Et toujours selon le Parisien, la famille de Laura Smet n’a pas été vraiment convaincue par ses démentis !


ANNONCES

« Depuis les Etats-Unis, Johnny ne sait pas à quoi s’en tenir d’autant que, dans son entourage, on semble moyennement convaincu par le démenti de Laura, une écorchée vive qui il y a quelques années a traversé une grave dépression » explique le journaliste du Parisien.

Un sacré coup dur pour Laura Smet, qui ne pouvait bien sûr pas imaginer qu’on l’espionnait sur Facebook depuis plusieurs années et qui n’a jamais souhaité tout ce déballage médiatique. Elle a ensuite reçu un courrier du pirate, qui voulait la faire chanter, et la police a rapidement mis la main sur cette homme de 35 ans, qui vivait toujours chez ses parents en région parisienne et avait tenté de vendre le scoop sur la maladie de Johnny Hallyday à la presse people.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES