Je m’appelle Brad Pitt et j’étais alcoolique….


C’est une première et c’est au magazine GQ Style qu’il en accordé la primeur. Brad Pitt a accordé son premier vrai entretien à la presse depuis sa séparation d’avec Angelina Jolie. L’occasion pour lui de reconnaître que l’alcool pouvait, tout au moins en partie, en être à l’origine . La bonne nouvelle, car faut bien voir le bon côté des choses aussi, c’est que ce divorce a servi d’électrochoc et lui a permis de mettre fin à son addiction…

Crédits : PR Photos

«J’ai tout arrêté à part l’alcool quand j’ai commencé à avoir des enfants. Mais même l’an dernier je buvais trop (…) c’était devenu un problème » a reconnu Brad Pitt avec beaucoup de courage.


ANNONCES

« Je ne me rappelle pas d’un jour depuis l’uni­ver­sité où je n’au­rais pas consommé de l’al­cool ou d’autres substances » a t-il ensuite avoué afin de souligner davantage encore à quel point il était devenu addict.

Et les choses n’auraient fait qu’empirer lorsque les Brangelina ont fait l’ac­qui­si­tion d’un vignoble dans le Var (Château de Miraval près de Brignoles).


ANNONCES

Aujourd’hui, conscient que son mariage a été brisé par son alcoolisme, Brad Pitt a tout arrêté. « Je suis ravi ne plus rien consom­mer depuis presque six mois (…) C’est un peu diffi­cile, mais je ressens à nouveau le bout de mes doigts main­te­nant » a t-il ainsi expliqué.

Et si aujourd’hui il a voulu se sortir de tout ça, c’est pour le bien être de ses enfants. « Je devais évoluer et m’amé­lio­rer. Je devais le faire pour eux. Je devais leur montrer la voix »

Confirmant qu’il voulait éviter d’aller au procès, tout comme Angelina d’ailleurs, il a ensuite annoncé qu’il était désormais suivi pour que tout se passe bien « Je viens de commencer une thérapie et j’adore ça » a t-il avoué.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES