Les 12 coups de midi du 11 août : Sonia résiste, Claude Brasseur derrière l’étoile mystérieuse ? (replay)

Les 12 coups de midi du 11 août 2018. Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas pour Sonia, la maîtresse de midi du jeu de Jean-Luc Reichmann « Les douze coups de midi ». Après avoir signé son 4ème coup de maître hier, notre prof d’anglais était en petite forme aujourd’hui.

Les 12 coups de midi du 11 août
capture TF1

Multipliant les mauvaises réponses dans le coup de maître, elle n’a remporté que 200 euros à partager aujourd’hui, soit à peine 100 euros pour sa cagnotte !

Du côté de l’étoile mystérieuse, c’est sans grand succès qu’elle a proposé le nom de l’acteur français Claude Brasseur.

Vous souhaitez des indices ? Rendez-vous ICI et découvrez à coup sûr qui se cache vraiment derrière cette étoile mystérieuse de l’été !

On retrouvera Sonia demain pour une 8ème participation. Elle débutra l’émission avec une cagnotte de 41.750 euros.

Les 12 coups de midi du 11 août 2018 : vidéo replay

Pour ceux qui n’y étaient pas et/ou qui ont préféré une autre chaîne, une solution de rattrapage existe : le replay ! Découvrez maintenant la vidéo replay du jour. Accès gratuit durant 7 jours mais uniquement depuis la France.

Un accès également possible depuis le service de rattrapage de certaines box télé ou directement sur MYTF1.fr

Les 12 coups de midi : récapitulatif de tous les noms proposés pour cette étoile mystérieuse

Brad Pitt, Johnny Depp, Patrick Timsit, Thierry Lhermitte, Philippe Noiret, Alfred Hitchcock, Jean-Paul Belmondo (proposé deux fois), Jean Rochefort, Catherine Deneuve, Romy Schneider, Michel Serrault, Harrison Ford, Jeanne Moreau, Tom Hanks, Jean d’Ormesson, Christian Clavier, Didier Deschamps, Leonardo DiCaprio, Barack Obama, Will Smith, Daniel Radcliffe, J. K. Rowling, la Reine Elisabeth II, Lenny Kravitz, Natalie Portman, Bernadette Chirac, Sancho Panza, Franck Dubosc, Karine Le Marchand, Johnny Hallyday, Dave, Stéphane Bern, Gérard Depardieu, Claire Chazal, Jean Gabin, Benoît Poelvoorde, Claude Brasseur.

4.56/5 (9)

Notez cet article