Touche pas à mon poste (TPMP) : face à des audiences décevantes, Cyril Hanouna annonce déjà des changements



0
(0)

Touche pas à mon poste (TPMP). Cette rentrée 2018/2019 ne s’est pas passée de la meilleure des manières pour la bande de « Touche pas à mon poste ». Alors qu’il pouvait se targuer d’être à la tête du premier talkshow de l’acces prime-time la saison dernière, Cyril Hanouna a du se rendre à l’évidence : la sauce ne prend pas cette année, enfin pas encore.


Annonces

Touche pas à mon poste (TPMP)
capture écran C8

Annonces

Durant toute la semaine c’est en effet Yann Barthès qui s’est imposé avec le retour de « Quotidien », et parfois très largement. Prenons en exemple l’émission de jeudi soir dont la seconde partie n’a été suivie que par 807.000 fanzouzes contre 1.32 million pour « Quotidien » sur TMC. Ne parlons même pas de l’émission de vendredi qui, présentée par Benjamin Castaldi, a carrément touché le fond.

Touche pas à mon poste (TPMP) : pourquoi une telle chute d’audience ?

Comment expliquer cette chute sensible de l’audience de TPMP ? Si l’on s’en réfère aux chiffres, on peut d’ores et déjà dire que de nombreux Français continuent de profiter de ces belles et dernières soirées d’été. Mais cela n’explique pas tout. Certains chroniqueurs ne sont plus là, les petits nouveaux n’ont pas encore convaincu et le retour de certains fait un peu grincer des dents. On pense notamment à Bertrand Chameroy dont le point météo suscite à lui seul une large majorité des critiques. L’arrivée d’Adrien Lemaître, en lieu et place de Camille Combal, a également beaucoup de mal à passer.

Puis il y a ceux qui en ont tout simplement un peu marre du concept même de l’émission qui forcément s’use un peu. Mais ça c’est déjà plus logique.


Annonces

Et Cyril Hanouna n’a pas l’intention de laisser cette situation perdurer dans le temps. Objectif  : renverser la tendance et le plus vite sera le mieux.

Sur Twitter il a annoncé, qu’après n’en avoir fait qu’à sa tête, il allait enfin écouter les fidèles de l’émission.

Quels ajustements compte t-il apporter à l’émission pour lui redonner un second souffle ? Ses efforts seront-ils suffisants et lui permettront-ils vraiment de remonter la pente ? Va t-il rappeler certains chroniqueurs qui se sont mis en retrait de TPMP pour se consacrer à l’émission de seconde partie de soirée qu’il présentera dès le 21 septembre ?

Début de réponse demain soir, dès 19h10 sur C8 pour la première de la semaine de « Touche pas à mon poste ».

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces