Zootopie : énorme démarrage en France


Une petite semaine et puis s’en va… « Deadpool » n’est déjà plus en tête du box-office français, celui couvrant la période du 17 au 23 février. Notre super-héros a été terrassé par de drôles d’animaux qui ont pourtant bien des leçons à nous donner. C’est en effet le film d’animation des studios Disney « Zootopie » qui a décroché la médaille d’or signant, un peu à la surprise générale, le 2ème meilleure démarrage de l’année dans les salles obscures de l’hexagone. Un succès impressionnant puisque ce dernier né de chez Disney a réalisé le double d’entrées de « La Reine des neiges » lors de sa première semaine d’exploitation. Alors combien d’entrées selon vous ? Et bien voilà le chiffre : 1 556 396 spectateurs ! Cela va t-il durer et atteindre les 5 millions d’entrées comme certains le suggèrent déjà ? Trop tôt pour le dire mais c’est quand même plutôt bien parti ! Notre conseil : allez voir ce film aux personnages attachants, un film drôle mais qui fait aussi beaucoup réfléchir et véhicule de très beaux messages ou comment apprendre avec vivre ensemble avec ses différences..

©Disney
©Disney

L’histoire :Zootopia est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, tout le monde a sa place à Zootopia !Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque …

En deuxième position on retrouve l’ex n°1 du classement, le film de Tim Miller « Deadpool » . Après son démarrage record de la semaine dernière (1 575 661 entrées), il a encore convaincu 945 951 personnes supplémentaires au cours de la semaine écoulée. Un très beau score dopé il est vrai par les vacances scolaires. Total en deux semaines : 2 521 612 spectateurs.


ANNONCES

L’histoire : DEADPOOL, est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

Et devinez qui complète le podium ? Il s’agit encore d’un ancien leader du classement puisqu’il s’agit du film d’Olivier Baroux « Les Tuche 2 – Le rêve américain » . 844 535 français sont encore allés rire des facéties de cette famille vraiment pas comme les autres, ce qui porte le cumul du film à 3 616 110 spectateurs en seulement 3 semaines d’exploitation.

L’histoire :À l’occasion de l’anniversaire de « coin-coin », le benjamin de la fratrie, la famille Tuche part le retrouver aux États-Unis : les choses ne vont pas se passer comme prévu, mais alors pas du tout.

En quatrième position on retrouve un autre très bon film, celui d’Edouard Pluvieux « Amis Publics » avec Kev Adams, Vincent Elbaz ou bien encore Paul Bartel. Un film de potes comme l’a si bien dit Kev Adams lors de l’intense de tournée de promo qu’il a effectué. Verdict : 404 366 entrées pour sa première semaine en salles.


ANNONCES

L’histoire : Afin de réaliser le rêve de son jeune frère malade, Léo et leurs meilleurs potes organisent un faux braquage… mais le jour J, ils se trompent de banque. Le faux braquage devient un vrai hold-up. Commence alors l’aventure extraordinaire des Amis Publics !Inspirée d’une Histoire Fausse.

Et c’est « Ave Cesar » des frères Coen qui complète le top 5. L’occasion de découvrir un George Clooney comme vous ne l’avez jamais vu et comme vous le verrez probablement plus jamais. Egalement portée par Josh Brolin et Alden Ehrenreich, cette comédie déjantée et un brin kitsch a réuni 368 023 spectateurs lors de sa première semaine d’exploitation nationale.

L’histoire :La folle journée d’Eddie Mannix va nous entraîner dans les coulisses d’un grand studio Hollywoodien. Une époque où la machine à rêves turbinait sans relâche pour régaler indifféremment ses spectateurs de péplums, de comédies musicales, d’adaptations de pièces de théâtre raffinées, de westerns ou encore de ballets nautiques en tous genres. Eddie Mannix est fixer chez Capitole, un des plus célèbres Studios de cinéma américain de l’époque. Il y est chargé de régler tous les problèmes inhérents à chacun de leurs films. Un travail qui ne connaît ni les horaires, ni la routine. En une seule journée il va devoir gérer aussi bien les susceptibilités des différentes communautés religieuses, pour pouvoir valider leur adaptation de la Bible en Technicolor, que celles du très précieux réalisateur vedette Laurence Laurentz qui n’apprécie que modérément qu’on lui ait attribué le jeune espoir du western comme tête d’affiche de son prochain drame psychologique.Il règle à la chaîne le pétrin dans lequel les artistes du studio ont l’art et la manière de se précipiter tous seuls. En plus de sortir une starlette des griffes de la police, ou de sauver la réputation et la carrière de DeeAnna Moran la reine du ballet nautique, Eddie Mannix va devoir élucider les agissements louches du virtuose de claquettes, Burt Gurney. Cerise sur le gâteau, il a maille à partir avec un obscur groupuscule d’activistes politique qui, en plein tournage de la fameuse superproduction biblique AVE CÉSAR lui réclame une rançon pour l’enlèvement de la plus grosse star du Studio, Baird Whitlok. Le tout en essayant de juguler les ardeurs journalistiques des deux jumelles et chroniqueuses ennemies, Thora et Thessaly Thacker. La journée promet d’être mouvementée.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES