Affaire DSK : Tristane Banon abandonne toute poursuite



0
(0)

Capture TF1
Son avocat, Maître David Koubbi, l’avait laissé entendre il y a quelques jours à peine dans l’émission de Marc-Olivier Fogiel « Face à l’actu » diffusée chaque dimanche en début d’après-midi sur M6.

Ce matin sur Canal + Tristane Banon a annoncé qu’elle avait décidé d’abandonner toute poursuite contre Dominique Strauss-Kahn, un homme qu’elle a accusé de tentative de viol pour des faits survenus en 2003.

Il y a quelques jours à peine le Parquet classait sans suite sa plainte déposée au mois de juillet dernier. N’écartant pas la thèse d’une possible agression sexuelle (faits prescrits par la loi), le Parquet indiquait que les éléments à charge contre DSK n’étaient pas suffisants pour retenir la tentative de viol.

Tristane Banon avait toutefois la possibilité de déposer une nouvelle plainte en se constituant partie civile, un procédure qui aurait aussitôt entraîné la nomination d’un juge d’instruction.

Ce matin sur Canal + la journaliste et romancière a déclaré «Le parquet a fait quelque chose d’unique : il dit qu’il y a eu agression sexuelle mais qu’il ne peut pas poursuivre. DSK est officiellement un agresseur sexuel (…) Je ne vais pas me constituer partie civile, car je voulais être reconnue dans mon statut de victime et c’est fait ».

Poursuivant en indiquant qu’elle n’était ni une menteuse, ni une affabulatrice, Tristane Banon a indiqué qu’elle allait soutenir de toutes ses forces la proposition de loi de Marie-Georges Buffet, pour que la prescription de l’agression sexuelle soit désormais de 10 ans (comme la tentative de viol).

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note


Annonces