Quand les stars de la télé rendent hommage à Jean-Luc Delarue



0
(0)

Il est bien difficile de répertorier tous les hommages qui ont été rendus à Jean-Luc Delarue depuis l’annonce de son décès vendredi à la mi-journée. Nombreux sont en effet ceux qui ont tenu à réagir à cette terrible nouvelle, à savoir la mort de celui que l’on présentait il y a quelques années comme l’animateur le plus doué de sa génération.


Annonces

Pour mémoire Jean-Luc Delarue s’est éteint hier à l’âge de 48 ans des suites d’un cancer de l’estomac et du péritoine.

Tout de suite une petite compilation des hommages rendus par les personnalités du PAF sur BFMTV, France 2 ou bien encore sur les réseaux sociaux.

A commencer par Sophie Davant qui l’avait remplacé à la présentation de « Toute une histoire ». Sur Europe 1 elle s’est dite effondrée par cette nouvelle « Je suis absolument effondrée (…) c’était un immense professionnel qui aura marqué l’histoire de la télé, qui a importé cette télé testimoniale avec son talent, sa vivacité, son intelligence, son humour, sa qualité d’écoute ».


Annonces

Crédit photo © Bernard Barbereau / France 2.

Annonces

C’est sur Twitter que Laurence Ferrari a fait part de sa peine « Mon ami jean luc Delarue s en est allé. Il s est battu comme un lion. Il m’a appris à écouter les autres. Repose en paix jean luc » a t-elle notamment écrit.

Repérée par Jean-Luc Delarue, Flavie Flament n’a pas caché non plus son immense tristesse. Sur RTL l’animatrice très émue a déclaré « Il a été celui qui m’a permis de me révéler. Il m’a appris la rigueur du travail, le respect des autres, je pense souvent à lui (…) Il m’a appris l’empathie et a aussi su aller chercher chez moi des ressources d’émotion.»

Christophe Dechavanne était lui aussi très ému hier lors de plusieurs interventions sur BFMTV et France 2. Encore sous le choc, l’animateur de TF1 a eu bien du mal à trouver ses mots et s’est souvenu de cet homme très drôle avec lequel il riait souvent. « C’était un mec brillant, très drôle. Il était un peu fêlé, oui, mais qui ne l’est pas dans ce métier de ouf. ».

Christophe Dechavanne s’est également dit extrêmement choqué par la rapidité avec laquelle Jean-Luc Delarue a été foudroyé par cette maladie de « merde ».

De son côté Philippe Gildas a évoqué sur Europe 1 un grand gâchis, une tragédie se souvenant d’un très grand animateur, d’un très grand journaliste qu’il aurait aimé avoir comme fils.

Enfin terminons par la réaction de Michel Drucker qui sur la même antenne a évoqué une success story unique dans l’histoire de l’audiovisuel, l’histoire de quelqu’un de très ambitieux, d’extrêmement doué mais qui aura brûlé la vie.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces