Geneviève de Fontenay veut qu’on la laisse tranquille



0
(0)
Crédits : PR Photos

Annonces

Hier nous vous apprenions que Geneviève de Fontenay avait été condamnée en appel dans le cadre l’affaire l’opposant à la société Miss France.


Annonces

Estimant qu’elle avait commis des actes de parasitisme et de dénigrement, la Cour d’Appel lui a notamment interdit d’organiser de près ou de loin l’élection de Miss Prestige National qui devait avoir lieu le 10 décembre prochain.

Pour l’élection 2013 le tribunal lui a notamment fait interdiction de « tenir, directement ou par personnes interposées, et de diffuser par quelque moyen que ce soit l’élection Miss Prestige National 2013 ou toute autre élection nationale qu’elle organiserait avant le mois de mars 2013.

Pour autant cette élection aura bien lieu comme prévu. Ce matin sur RTL Geneviève de Fontenay a ainsi déclaré «Endemol s’acharne contre moi. Ça rime à quoi ? Ce n’est qu’une élection de Miss! On me passera sur le corps s’il le faut, mais la prochaine élection Miss Prestige national aura lieu au Lido comme prévu!».


Annonces

La dame au chapeau en a profité pour rappeler que ce n’est pas elle qui organisait cette élection mais des comités régionaux présidés par Christiane Lillio, Miss France 1968.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces