Etienne Daho censuré par la RATP ?



0
(0)
©Universal Music

Comme vous le savez peut-être Etienne Daho fait son grand retour sur le devant de la scène avec son tout nouvel opus « Chansons de l’innocence retrouvée », le premier album studio de l’artiste depuis « L’invitation » sorti en 2007.  Un évènement pour les fans qui étaient bien sûr très impatients de retrouver leur idole.

Oui mais selon le Parisien, la campagne d’affichage parisienne accompagnant la sortie de l’album n’aurait pas été du goût de la RATP . A en croire le quotidien, elle aurait réclamé à la maison de disque d’Etienne Daho (ndrl : Mercury) la modification de l’affiche présente dans les stations du métro et du RER. Objectif : cacher les seins de la jeune femme.

Une version modifiée a très rapidement fait son apparition sur le twitter du chanteur. Plus de seins nus mais un large rectangle blanc cachant « l’essentiel ». Plus « soft », cette nouvelle version de l’affiche ne devrait plus en principe heurter la sensibilité des âmes sensibles.

Avant même toute cette agitation, Etienne Daho déclarait au sujet de cette affiche « Elle peut être controversée, ça m’est égal (…) On ne va pas se mettre à sticker tous les seins des statues du Louvre »

Il n’y a pas si longtemps c’est Stéphane Guillon qui avait été victime de censure dans le métro, les affiches de son spectacle ayant été retirées car véhiculant un message jugé à caractère politique en période de campagne électorale.

La pipe de Jacques Tati et la cigarette d’Audrey Tautou sur l’affiche du film « Coco avant Chanel » ont également fait les frais de la censure il y a quelques années, au nom de la loi Evin sur le tabac.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note


Annonces