Julie Gayet débarque dans la série « Profilage » !



0
(0)

Et Julie Gayet fait de nouveau la une de l’actualité en ce début d’automne mais pour ses talents de comédienne cette fois. La série de TF1 « Profilage » l’accueillera en effet le temps d’un épisode qui sera diffusé le 23 octobre prochain. Son titre « Sur la liste ».


Annonces

Diffusion le jeudi 23 octobre 2014. En voici le résumé : Un étudiant vient de faire feu sur ses camarades de fac, filmant le massacre sur son téléphone portable. On découvre sur la vidéo que le tireur a été stoppé par son professeur qui l’a ensuite abattu froidement avec l’arme avant de prendre la fuite. Pourquoi cet universitaire, qui avait pourtant désamorcé la situation, s’est-il soudain transformé en meurtrier ? Parallèlement, Chloé fait la rencontre d’un puissant homme d’affaires alors que Rocher  poursuit sa descente aux Enfers avec Volker…

juliegayet-profilage


Annonces

Et si Julie Gayet ne sera présente que le temps d’un seul épisode, Eric Berger sera lui accueilli sur l’ensemble de cette nouvelle et 5ème saison inédite. Il joue actuellement au théâtre des Amandiers à Nanterre dans « La mouette ». une pièce avec Nicole Garcia.


Annonces

Voici l’interview qu’il a accordé à TF1.

Qu’est-ce qui vous a séduit dans ce projet ?
Eric Berger : J’ai apprécié que l’on m’offre un rôle de méchant. J’attendais ça depuis vingt ans ! Généralement, je reçois plutôt des propositions pour jouer des professeurs bien coiffés et propres sur eux. J’ai trouvé très séduisant l’idée de me glisser dans la peau d’un psychopathe tel que Roze.

Qui est-il ?
Eric Berger : C’est un médecin anesthésiste qui avait la fâcheuse habitude d’endormir ses patients et de ne pas les réveiller. Il s’agissait surtout de jeunes femmes blondes ressemblant peu ou prou à sa sœur qu’il avait violée quand il était adolescent. Ils les endormaient, les stockaient dans une petite cabane pour s’en servir d’objets sexuels. Manipulateur hors pair, Roze a réussi, avant d’aller en prison, à enrôler des jeunes femmes totalement dévouées à son vice. Aucune trace d’humanité ne transparaît de sa personnalité, même s’il tente un moment de le faire croire à Rocher.

Quel rapport entretient-il avec le commandant ?
Eric Berger : Il lui dit connaître le dossier médical de sa sœur souffrant d’une insuffisance rénale grave. Il affirme être compatible avec elle et propose de lui donner un rein. En contrepartie, il pose ses exigences. Mais très vite, la situation dérape et échappe à Rocher, qui se sent malgré lui complice des nouvelles atrocités commises par Roze.

Comment vous êtes-vous préparé à l’interpréter ?
Eric Berger : J’ai débuté le tournage en ne disposant que de quelques lignes directives. Je ne connaissais pas l’évolution de mon personnage. Plusieurs options étaient évoquées quant à son avenir dans la série. L’interpréter était donc assez compliqué pour moi. J’ajustais les choses petit à petit. C’était assez excitant.

Quelle ambiance régnait sur le tournage ?
Eric Berger : L’ambiance était très agréable malgré des conditions de tournage assez sportives. J’étais ravi de retrouver Vanessa Valence avec laquelle j’avais tourné dans Tu peux garder un secret ?, un film d’Alexandre Arcady. J’ai surtout appris à connaître Philippe Bas. Dès le début, nous avons eu quelques scènes assez physiques totalement étrangères à mon registre ! J’ai joué le jeu et grâce à la patience de Philippe, nous avons réalisé un beau travail d’équipe. J’ai vraiment été séduit par ces acteurs. Le jeu d’Odile Vuillemin apporte quelque chose de singulier et d’étonnant, rare à la télévision.

« Profilage » revient à compter du 16 octobre sur TF1. Comme vous vous en souvenez peut-être, Chloé était en très mauvaise posture à la fin de la saison 4 Un an s’est écoulé. Qu’est-elle devenue ?

Revenue d’entre les morts, Chloé a adopté la petite Lili. Elle déploie toute son énergie à combiner sa vie de maman et son implication dans des enquêtes toujours plus prenantes. Quand un riche homme d’affaires tombe fou amoureux d’elle, Chloé semble avoir enfin le droit au bonheur. Mais le destin revient frapper à sa porte sous la forme du pire ennemi qu’elle ait jamais eu à affronter : elle-même.

Alors que Rocher, pour sauver la vie de sa soeur, tombe dans les filets d’un dangereux psychopathe, qui sera là pour sauver Chloé de ses propres démons ?

Profilage, une série policière réalisée par Julien Despaux, Vincent Jamain, Alexandre Laurent, Simon Astier, Julius Berg, Franck Allera et Jean-Christophe Delpias. Production BEAUBOURG AUDIOVISUEL avec la participation de TF1. Production artistique : Fanny Robert et Sophie Lebarbier

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces