Barack Obama promet de répondre au piratage de Sony



0
(0)

Le piratage de Sony est entrain de prendre une nouvelle tournure après les menaces terroristes reçues afin que le film « L’ Interview qui tue ! », comédie qui tourne en dérision le régime en Corée du Nord, ne soit pas projeté en salles.


Annonces

Des menaces qui ont été efficaces puisque Sony a annoncé l’annulation de la sortie au cinéma de « L’ Interview qui tue ! ».

Mais Barack Obama n’entend pas en rester là, certain que c’est bien la Corée du Nord qui est derrière ce piratage et ces menaces.

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Annonces

« Nous répondrons de manière proportionnée et nous répondrons à un moment, à un endroit et d’une manière que nous choisirons. Nous ne pouvons pas avoir une société dans laquelle un dictateur quelque part peut commencer à imposer une censure ici aux Etats-Unis » a déclaré le président des Etats-Unis en conférence de presse.


Annonces

Barack Obama a également parlé « d’erreur » à propos de l’annulation de la sortie du film par Sony. Mais rappelons, comme l’a expliqué George Clooney (voir notre article), que Sony a annoncé cette annulation non pas par peur des menaces, mais parce que la plupart des cinémas avaient déjà refusé de projeter le film.

« L’ Interview qui tue ! » est une comédie réalisée par Evan Goldberg et Seth Rogen. Le présentateur d’un talk-show, Dave Skylark (James Franco), et son producteur, Aaron Rapoport (Seth Rogen), obtiennent une interview avec Kim Jong-un, dirigeant de la Corée du Nord. Mais tout se complique lorsque la CIA leur demande de l’assassiner…

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces