2014 : un carton pour le cinéma français à l’étranger !


© EUROPACORP
© EUROPACORP

Le cinéma français s’est particulièrement bien porté en 2014. Après une belle hausse de la fréquentation des salles obscures françaises l’année dernière (208,43 millions d’entrées, soit le deuxième plus haut niveau depuis 47 ans), l’année 2014 est aussi synonyme de carton pour les films français vus à l’étranger.

Avec 111 millions de spectateurs à travers le monde, les films « made in France » enregistrent une progression de 119% par rapport à l’année précédente. Pour info il s’agit de la 2eme meilleure année pour le cinéma français depuis 20 ans.


ANNONCES

Sans surprise c’est LUCY de Luc Besson qui mène la danse avec 53.7 millions de spectateurs à l’étranger. Un score tout à fait exceptionnel puisqu’en novembre dernier on apprenait d’ailleurs qu’il était devenu le plus gros succès à l’international du cinéma français depuis l’existence des statistiques d’UniFrance, l’organisme chargé de la promotion et de l’exportation du cinéma français dans le monde.

Lucy a dépassé le seuil du million d’entrées dans une douzaine de pays notamment les Etats-Unis et le Canada anglophone (15,7 millions), le Mexique (3,5 millions), la Russie (3,4 millions) ou encore la Corée du Sud (2 millions).


ANNONCES

Très loin derrière on retrouve la comédie de Philippe de Chauveron « Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu? » avec 6,8 millions de spectateurs étrangers.  Vous noterez toutefois qu’il s’agit du plus grand succès en langue française de l’année écoulée, Lucy ayant été tourné en anglais.

Complète le podium La Belle et la Bête de Christophe Gans (4,4 millions). Suivent « Grace de Monaco » d’Olivier Dahan  (3 millions d’entrées) et « Minuscule, la vallée des fourmis perdues » d’Hélène Giraud et Thomas Szabo (2 millions d’entrées).

Au total sachez que 14 films français ont réalisé plus d’un million d’entrées à l’étranger en 2014, contre seulement 10 en 2013.

Et parmi les marchés en très forte progression, notez que c’est le Chine qui se distingue cette année avec 17 millions d’entrées pour 8 films sortis. C’est un record de fréquentation pour les films français. Plus généralement sachez que cette année encore le marché Asiatique est devant l’Amérique du Nord.

Une suite à Lucy ?

Avec de tels chiffres difficile d’imaginer que Luc Besson n’envisage pas de donner une suite au film. Au début du mois d’octobre, et alors que le triomphe commençait à peine, il évoquait déjà cette possibilité au micro de RTL. « Cela me fait rire. On n’aurait jamais imaginé ça. Dans les prévisions, il était plutôt à 150 millions de dollars de recettes. C’est juste incroyable, c’est que du bonheur » déclarait-il alors.

Evoquant un film à la fois fun et philosophique, il avouait ensuite qu’il n’était pas contre l’idée d’une suite. Et de rajouter « Tout le monde réclame la suite. Je crois que je vais être obligé ».

Quelque semaines plus tôt pourtant, il écartait presque cette idée dans le cadre d’un entretien accordé au site « Want China Times ». Il déclarait alors « Je ne vois pas bien comment on pourrait continuer l’aventure (…)Lucy n’a pas été fait pour ça. Si je trouve une super idée dans le futur, pourquoi pas, mais pour l’instant, je n’y pense même pas »

Et dans les salles françaises alors ?

Alors que l’année 2013 avait été marquée par une baisse de la fréquentation de 5.3% des salles obscures françaises, cette dernière est repartie à la hausse en 2014.

Ainsi et selon les chiffres du CNC, on a en effet enregistré en 2014 une hausse de 7,7 %. 208,43 millions d’entrées ont ainsi été réalisées, soit le deuxième plus haut niveau depuis 47 ans (211,5 millions d’entrées en 1967 et 217,2 millions en 2011) : un résultat très au-dessus du niveau moyen des dix dernières années (196,47 millions).

La bonne nouvelle c’est que cette fréquentation a été dynamisée par des films « Made in France. En 2014, la part de marché des films français a atteint 44,0 % contre 33,8 % en 2013. Et parce qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule sachez que la fréquentation des films français a augmenté de 40,2 % pour atteindre 91,62 millions d’entrées soit le plus haut un niveau depuis 30 ans (94,12 millions en 1984).

Histoire de terminer en beauté sachez que les trois premières places du box-office 2014 sont des films français !  Arrivent en tête « Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? » de Philippe De Chauveron (12,3 millions); « Supercondriaque » de Dany Boon (5,3 millions) et enfin « Lucy » de Luc Besson (5,2 millions).

Et si les films français ont été à la fête en 2014, les films américains ont eu un peu plus de mal. Avec 93,93 millions d’entrées en 2014, ils enregistrent une baisse de 9,9 % par rapport à l’année dernière. La part de marché du cinéma américain est ainsi passée de 54,2 % en 2013 à 45,1 % en 2014.

Les films non français et non américains ont réalisé 11% des entrées totales en 2014, contre 12,0 % en 2013. Leur fréquentation affiche ainsi une diminution de 4,7 % à 22,88 millions d’entrées. Un résultat qui apparait inférieur à la moyenne constatée sur les dix dernières années (27,14 millions d’entrées).

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES