Mort de l’actrice suédoise Anita Ekberg…


Bud Frakes/Paramount
Bud Frakes/Paramount

Dans la série des « mauvaises » nouvelles, on a appris ce dimanche le décès de l’actrice et mannequin suédoise Anita Ekberg. Âgée de 83 ans, elle s’est éteinte à Rocca di Papa en Italie (près de Rome).

Véritable sex-symbol dans les années 1960 – Bob Hope aurait déclaré à son propos que ses parents mériteraient le prix Nobel d’architecture – elle était devenue une vraie icône grâce à son seul grand rôle, celui de Sylvia dans le film de Federico Fellini « La dolce vita ».


ANNONCES

Avant ce film qui lui vaudra d’être qualifiée de « bombe suédoise » elle s’était surtout illustrée pour sa superbe plastique. Miss Suède en 1950, sa participation au concours de Miss Univers lui vaudra de décrocher son premier rôle grâce à un certain John Wayne.

Quelques films plus tard, et un Golden Globe du meilleur espoir féminin pour son rôle dans le film « L’allée sanglante », elle crèvera l’écran grâce à Fellini. Les cinéphiles se souviennent bien sûr de la fameuse scène dans le bassin de la fontaine de Trevi aux côtés de Marcello Mastroianni.


ANNONCES

Si d’autres rôles lui ont été offerts par la suite, l’actrice ne transformera jamais l’essai.

Ces dernières années elle avait été oubliée de tous contrainte de demander à la fondation Federico Fellini une aide financière.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES