« Selma »en tête des premières séances parisiennes


affiche du film  © Studio Canal
affiche du film © Studio Canal

Comme chaque semaine, petit point sur les premières séances parisiennes. Et à celles de 14 heures de ce mercredi 11 mars 2015, c’est le très beau film d’Ava DuVernay « Selma » qui s’est imposé dans les salles de la capitale.

Ainsi et selon CBO Box Office, ce biopic historique admirablement porté par David Oyelowo, Tom Wilkinson et Carmen Ejogo a réuni 1 085 personnes réparties dans 21 salles. Certes ce n’est pas le démarrage du siècle mais cela constitue néanmoins une belle surprise.


ANNONCES

Synospis : Selma retrace la lutte historique du Dr Martin Luther King pour garantir le droit de vote à tous les citoyens. Une dangereuse et terrifiante campagne qui s’est achevée par une longue marche, depuis la ville de Selma jusqu’à celle de Montgomery, en Alabama, et qui a conduit le président Jonhson à signer la loi sur le droit de vote en 1965.

C’est « The Voices » (non pas le télé-crochet de TF1) de Marjane Satrapi qui s’adjuge la seconde place. Emmenée par Ryan Reynolds, Gemma Arterton, Anna Kendrick, le long-métrage a convaincu 951 spectateurs dans une combinaison de 18 salles. Attention ce film est interdit aux moins de 12 ans.

Synopsis : Jerry vit à Milton, petite ville américaine bien tranquille où il travaille dans une usine de baignoires. Célibataire, il n’est pas solitaire pour autant dans la mesure où il s’entend très bien avec son chat, M. Moustache, et son chien, Bosco. Jerry voit régulièrement sa psy, aussi charmante que compréhensive, à qui il révèle un jour qu’il apprécie de plus en plus Fiona – la délicieuse Anglaise qui travaille à la comptabilité de l’usine. Bref, tout se passe bien dans sa vie plutôt ordinaire – du moins tant qu’il n’oublie pas de prendre ses médicaments…

Et c’est le thriller américain « Night Run » de Jaume Collet-Serra qui décroche la médaille de bronze. Pas de quoi pavoiser pour autant pour ce film d’action porté par Liam Neeson, Ed Harris et Joel Kinnaman qui n’affiche que 886 entrées pour 19 copies.


ANNONCES

Synopsis : À Brooklyn, Jimmy Conlon, mafieux et tueur à gages qu’on surnommait autrefois le Fossoyeur, n’est pas au mieux de sa forme. Ami de longue date du caïd Shawn Maguire, Jimmy, qui a aujourd’hui 55 ans, est hanté par ses crimes – et traqué par un inspecteur de police qui, depuis 30 ans, n’a jamais renoncé à l’appréhender. Et ces derniers temps, il semble que le whisky soit le seul réconfort de Jimmy.Mais lorsqu’il apprend que sa prochaine mission consiste à éliminer Mike, son fils qu’il n’a pas revu depuis des années, Jimmy doit choisir entre la « famille » mafieuse qu’il s’est construite et la vraie famille qu’il a abandonnée il y a bien longtemps. Tandis que Mike est en cavale, Jimmy comprend que pour racheter ses fautes passées, il lui faut sans doute protéger son fils du sort funeste qui l’attend lui-même désormais… Alors qu’il n’est plus en sécurité nulle part, Jimmy ne dispose que d’une seule nuit pour résoudre son conflit de loyautés et s’amender enfin.

Le film a d’ailleurs failli se faire griller la politesse par le drame français « Le dernier coup de marteau » d’Alix Delaporte avec Romain Paul, Clotilde Hesme, Grégory Gadebois. 877 tickets vendus à son actif lors de ces premières séances malgré une diffusion plus limitée (15 salles).

Synopsis : Quand Victor, 13 ans, pousse la porte de l’opéra de Montpellier, il ne connaît rien à la musique. Il ne connaît pas non plus son père venu diriger la 6ème symphonie de Mahler. Il l’observe de loin, découvre l’univers des répétitions… Le jour où Nadia, sa mère, lui annonce qu’ils doivent quitter leur maison sur la plage, Victor s’inquiète. Pour sa mère, dont il sent qu’elle lui cache quelque chose, mais aussi pour sa relation naissante avec Luna, la voisine espagnole. Victor décide alors de se montrer pour la première fois à son père…

Et c’est le film d’horreur « LAZARUS EFFECT » qui complète notre top 5. Il est réalisé par David Gelb « Lazarus Effect » et met en scène Mark Duplass, Olivia Wilde et Donald Glover dans les rôles principaux. Un tout petit score avec seulement 397 curieux perdus dans une dizaine de salles.

Synopsis : Une équipe de chercheurs universitaires découvre comment ramener les morts à la vie. Ils n’imaginent pas ce que leurs expériences vont déclencher.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES