Apple Music : Taylor Swift obtient gain de cause


Les patrons du nouveau service de musique streaming d’Apple ont fait machine arrière après que Taylor Swift ait annoncé qu’elle allait les boycotter. En effet, la chanteuse a utilisé les réseaux sociaux ce week-end pour annoncer qu’elle était déçue par Apple et qu’elle boycotterait leur nouveau service, Apple Music, qui sera lancé à la fin du mois.

En cause, le fait qu’Apple ne comptait pas payer les artistes pendant les 3 mois de gratuité du service aux utilisateurs.


ANNONCES

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Un coup de gueule qui a très rapidement été entendu par les dirigeants d’Apple, qui ont contacté Taylor Swift afin de la rassurer.

Eddy Cue, vice-président sénior des services et logiciels internet de la société, a annoncé qu’ils avaient finalement décidé de rémunérer les artistes pendant la période d’essai d’Apple Music.


ANNONCES

« Nous avons entendu beaucoup d’inquiétude des artistes indépendants de ne pas être payé pendant la période d’essai de trois mois, ce qui n’a jamais été notre intention. On n’a jamais penser ne pas les payer… » a-t-il déclaré à Billboard.

« Mais quand je me suis réveillé ce matin et que j’ai vu ce que Taylor avait écrit, ça a vraiment confirmé que nous avions besoin de faire un changement. (…) En fait j’ai parlé à Taylor aujourd’hui, je lui ai fait savoir que nous avions entendu ses préoccupations et que nous faisions des changements. Elle était ravie et très reconnaissante »

La chanteuse a réagi sur son compte du réseau social Twitter, se félicitant d’avoir réussi à faire plier Apple : « Je suis ravie et soulagée. Merci pour vos mots de soutien aujourd’hui. Ils nous ont écouté »

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES