« Les Minions » débarquent en salles ce mercredi


C’est ce mercredi que sort en salles le film d’animation tant attendu des enfants, « Les Minions », réalisé par l’américain Kyle Balda et le français Pierre Coffin. Et du côtés des voix françaises, on retrouve Marion Cotillard et Guillaume Canet, qui doublent les personnages des super-méchants du film, Scarlet et Herb Overkill (voir notre article).

Dans « Les Minions », on retrouve les petites créatures jaunes que l’on a découvert dans les deux premiers volets de « Moi moche et méchant ».


ANNONCES

© Universal Pictures International France
© Universal Pictures International France

Du côté des critiques, « Les Minions » apparait comme un incontournable de l’été pour nos chers têtes blondes.

« A l’arrivée, le film est ‘Boo Ya’ comme diraient les minions, à se taper le « bido » de rire ! Et, sans rien dévoiler, le lien avec les deux premiers films de la franchise est amené brillamment. Enfin, l’émotion pointe. » écrit le journaliste de Télé 2 Semaines.


ANNONCES

TF1 News encourage également à se rendre dans les salles obscures pour voir « Les Minions » : « Les Minions méritaient bien un film pour eux, ils sont irrésistibles et hilarants ! Excellente idée de film animation que ce « spin-off » ayant le grand mérite de dérider nos zygomatiques. Carton assuré… et mérité ! ».

20 Minutes parle d’un « film d’animation craquant » tandis que Closer le trouve « méchamment drôle ».

Synopsis : Les Minions sont des petites créatures jaunes qui existent depuis la nuit des temps, ils sont l’évolution d’organismes unicellulaires jaunes qui n’ont qu’un seul but : servir les méchants les plus ambitieux de l’histoire. Après que leur incompétence a détruit tous leurs maîtres, dont un tyrannosaure Rex, Gengis Khan et Dracula, ils décident de s’isoler du monde et de commencer une nouvelle vie en Antarctique. Quelque temps après, dans les années 1960, l’absence d’un maître les pousse dans la dépression, Kevin, Stuart et Bob se mettent alors en quête d’un nouveau méchant. Ils se rendent alors à une convention de méchants, où ils sont en concurrence pour le droit d’être les hommes de main de Scarlet Overkill, une méchante élégante et ambitieuse déterminée à dominer le monde et à devenir la première femme super-méchante.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES