Taylor Swift poursuivie pour plagiat


Actualité décidément très judiciaire pour Taylor Swift ! Quelques jours seulement après qu’elle ait porté plainte pour agression sexuelle contre un animateur radio qui avait osé poser ses « sales paluches » sur son postérieur (voir ici), la chanteuse américaine doit maintenant faire face à des accusations de plagiat.

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Et c’est le chanteur de R’n’B Jesse Graham qui est à l’origine de cette plainte. Selon lui Taylor Swift s’est un tout petit peu trop inspirée de sa chanson « Haters Gone Hate » – elle est sortie en 2013 dans la plus grande indifférence – pour son tube « Shake It Off ».


ANNONCES

Ce qui lui pose principalement problème ? Le refrain ! « Son hook est le même que le mien » a t-il notamment déclaré au Daily News.

Le Hook selon Wikipedia : Un hook (crochet) est un procédé musical, souvent un court riff, un passage ou une phrase, utilisé dans la musique populaire pour capter l’attention de l’auditeur1. Le terme s’emploie généralement dans la musique populaire, le rock, le hip-hop (Nate Dogg est l’exemple le plus connu du rap), la dance et la musique pop. Dans ces genres musicaux, le hook se trouve souvent dans le refrain. En général, il est mélodique ou rythmique et constitue le principal motif d’une chanson ou d’un morceau de musique.

Jesse Graham est tellement sûr de lui qu’il a rajouté « Si je n’avais pas écrit ‘Haters Gone Hate’, il n’y aurait pas de chanson intitulée ‘Shake It Off' ».


ANNONCES

Il réclame non seulement 42 millions de dollars de dommages et intérêts mais veut aussi être reconnu comme auteur et exige que son nom soit désormais mentionné.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES