Depardieu balance sur Cannes, Hollande et les Oscars



0
(0)

Les petites phrases assassines de Gérard Depardieu vous manquaient ? Bonne nouvelle elles sont de retour. Venu à la Berlinale pour y présenter la comédie « Saint-Amour » de Gustave Kervern et Benoît Delépine, le plus russe de nos acteurs français s’en est donné à coeur joie en égratignant tour à tour le Festival de Cannes, François Hollande mais aussi la cérémonie des Oscars.


Annonces

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Annonces

« C’est vrai qu’à Berlin il y a un grand festival, comme à Toronto, comme à Sundance. J’en dirais pas autant de Cannes » a t-il d’abord lancé avant de souligner qu’il y a eu un avant et un après Gilles Jacob… « Maintenant c’est Pierre Lescure et Thierry Frémaux. Donc c’est pas pareil. C’est pas pareil, et le cinéma non plus. Merci. A bon entendeur, salut ! » a t-il rajouté.

A propos des Oscars, nous ne retiendrons qu’une phrase et une seule « On ne va pas déranger les Oscars, ils sont peinards avec nous. On est beaucoup trop sales pour eux » a t-il notamment balancé alors qu’il venait de se moquer ouvertement du film « The Revenant » d’Alejandro Gonzalez Inarritu, grand favori de la compétition et dont le tournage est censé avoir été très difficile pour les acteurs.

Quant au Président Hollande, il ne le porte toujours pas dans son coeur. Fier d’être citoyen russe désormais, où qu’il se trouve a t-il précisé, notre Gégé international qui se décrit lui même comme un citoyen du monde a lâché « Je me sens très russe, même à l’étranger. Comment ne pas se sentir plus russe que français avec le président qu’on a en France ? Pour moi, y a pas photo ».


Annonces

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces