Nagui rappelé à l’ordre par le CSA pour des propos « vulgaires et dégradants »



0
(0)

Nagui serait-il trop vulgaire ? C’est en tout cas qu’a pensé un auditeur de l’émission de radio de l’animateur sur France Inter, qui a cru bon de saisir le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) pour des propos tenus le 9 octobre dernier.


Annonces

En cause, une blague de Nagui, qui demandait à un invité si son attaché de presse était « bonne ».

capture canal +
capture canal +

Annonces

Le CSA a jugé cette remarque vulgaire et dégradante, rappelant Nagui et France Inter à l’ordre.

« Après examen de la séquence, le CSA a estimé que le terme utilisé par l’animateur de l’émission pour parler de l’attachée de presse était extrêmement vulgaire et dégradant et qu’il apparaissait comme totalement inapproprié de ne mentionner cette dernière qu’en tant qu’objet de désir. » a expliqué le CSA dans une décision rendue publique le 16 février.


Annonces

« L’emploi de ce terme constitue donc un manquement aux dispositions des articles 3-1 et 43-11 de la loi du 30 septembre 1986. Considérant que le service public se doit d’être exemplaire en matière de promotion de l’image et de la place de la femme dans ses programmes, le CSA a mis en garde Radio France contre le renouvellement de manquements aux dispositions des articles précités. »

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces