Regarder son smartphone la nuit peut conduire à une cécité….



0
(0)

Parce que vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre sur smartphone, tablettes et autres appareils connectés, nous ne pouvions pas passer à côté de cette info : éviter de regarder votre smartphone la nuit, notamment lorsque vous êtes tranquillement installés dans votre lit, la tête sur l’oreiller. Et si on décidé d’évoquer ce sujet d’actualité, c’est parce que nos statistiques sont formelles : de plus en plus de nos lecteurs nous lisent la nuit.


Annonces

Unsplash/Pixabay/ CC0 Public Domain
Unsplash/Pixabay/ CC0 Public Domain

Annonces

Et pourtant mieux vaut éviter de le faire. Tel est le message délivré par deux médecins britanniques dans les colonnes de la revue médicale « New england journal of medicine ».

Prenant en exemple le cas de deux jeunes femmes – âgées de 22 et 40 ans – ils affirment que regarder son smartphone la nuit peut entraîner des troubles visuels importants pouvant aller jusqu’à la cécité…

Ces deux jeunes femmes ont souffert d’une cécité temporaire sans qu’aucun examen ne réussisse à expliquer le phénomène. Face à ces deux cas inexpliqués, les deux médecins ont pris la décision de les interroger afin de mieux comprendre l’origine de leurs troubles visuels…


Annonces

Et ils ont fini par comprendre ce qui n’allait pas… A chaque fois que le phénomène s’est produit, les deux jeunes femmes avaient fixé l’écran de leur smartphone dans le noir…  Dans les deux cas elles ne le regardaient que d’un seul oeil, l’autre étant dissimulé par leur oreiller.  En clair pendant qu’un oeil s’adapte à la lumière, l’autre s’adapte à l’obscurité.

Et c’est de là que vient le problème… Même si cette cécité n’est que temporaire, rien ne dit qu’elle ne puisse avoir de plus sérieuses conséquences à long terme.

Alors chers fidèles de Stars Actu, suivez-vous sur smartphone si vous le souhaitez, mais soyez raisonnable et éviter d’être scotché à vos écrans 24 heures/24 heures d’autant que les écrans des mobiles ont plusieurs fois été accusés d’être responsables de troubles du sommeil.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces