Divorce Angelina Jolie/Brad Pitt : même le dalaï-lama est « sous le choc »



0
(0)

Le divorce Angelina Jolie/Brad Pitt n’a pas fini d’ébranler la planète people. Tout le monde ou presque est sous le choc, même le dalaï-lama. C’est dire…


Annonces

Après avoir été l’invité de Yann Barthès dans « Quotidien » – chaque soir sur TMC –  le chef spirituel de la communauté bouddhiste était l’invité de Piers Morgan et de son émission « Good Morning Britain ».

DR / TMC
Le dalaï-lama accord une interview à Yann Barthès pour Quotidien DR / TMC

Annonces

Interrogé au sujet de ce divorce dont tout le monde parle, il s’est dit « attristé » de cette nouvelle tout en ayant une pensée pour les 6 enfants du couple… une véritable tribu qui continue de faire leur fierté.

Et c’est surtout à leur sujet qu’il a exprimé une certaine inquiétude « Des fois avec les gens divorcés, les enfants se rapprochent de leur père ou de leur mère. Des fois, c’est une période difficile à vivre pour eux donc je pense que ça peut en quelque sorte nuire à leur expérience profonde » a t-il notamment déclaré.


Annonces

Brad Pitt violent avec ses enfants ? Le FBI étudie l’affaire

Il y a quelques jours à peine le Los Angeles Police Departement (LAPD) a formellement démenti la rumeur selon laquelle il avait ouvert une enquête sur Brad Pitt, accusé d’avoir été violent avec son fils Maddox.

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Annonces

Mais ce démenti du LAPD ne veut pas dire que les accusations qui pèsent sur l’acteur sont pour autant prises à la légère par les autorités judiciaires américaines.

Ainsi le FBI a indiqué quelques heures plus tard, et via un bref communiqué de presse, qu’il étudiait actuellement la possibilité d’ouvrir une enquête si toutefois les éléments en sa possession lui paraissaient suffisants. « Face aux accusations qui pèsent sur un cas qui ressort de la juridiction du transport aérien et impliquant Brad Pitt et ses enfants, le FBI continue d’étudier les faits et évaluera si une enquête au niveau fédéral a lieu d’être. »

Pour info, un témoin anonyme cité par TMZ dit avoir assisté à une scène durant laquelle l’acteur, un brin éméché, aurait levé la main sur l’un des enfants (Maddox, ndrl) alors que toute la famille était à bord d’un jet privé.

Sauf que la version de Brad Pitt ne serait pas tout à fait la même. S’il a reconnu avoir hurlé sur son fils – alors qu’il tentait de s’interposer lors d’une dispute qui l’opposait à Angelina Jolie- l’acteur nie avoir été violent. L’un de ses proches a ainsi déclaré « Il a admis qu’il avait hurlé sur son fils, mais il insiste sur le fait qu’il ne l’a pas frappé ou n’a pas tenté de lui faire du mal. »

Bref, entre un père qui crie sur son ado et un père qui est violent, il y a quand même une sacrée différence. Le FBI aura donc fort à faire pour démêler le vrai du faux.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces