Sommaire du magazine Capital de ce dimanche 13 novembre 2016


|Programme télé de votre dimanche 13 novembre 2016| Ce soir à la télé vous avez rendez-vous avec Bastien Cadéac pour un nouveau numéro du magazine de M6 « Capital ». A suivre dès 21 heures sur M6, en live streaming via la fonction direct de 6Play puis, un peu plus tardivement dans la soirée, en replay gratuit la page dédiée de 6PLAY.

© Patrick ROBERT/M6
© Patrick ROBERT/M6

Tout de suite le sommaire du numéro de ce dimanche 13 novembre 2016. Il a pour thème « Meubles, matelas, déco : ils osent tout pour casser les prix ».


ANNONCES

But : le retour gagnant !
C’est un des plus beaux come-back de la décennie : But. L’enseigne de meubles, qui semblait démodée, revient très fort avec un chiffre d’affaires en hausse continuelle ces dernières années. Et pour marquer des points face aux deux leaders que sont Conforama et Ikéa, But a opté pour une stratégie complètement différente. Pourquoi cette enseigne avait-elle perdu autant de terrain ? Quelles sont ses recettes pour se démarquer mais aussi les limites de cette remontée ? Enquête dans les coulisses de ce géant de l’ameublement.

Matelas : les ressorts d’un produit star
Les Français ont beau changer leur matelas seulement tous les 14 ans, c’est un marché qui se porte très bien, en croissance de 4% par an. Pour autant, les clients restent toujours aussi perdus au moment de choisir : avec des prix qui varient de 130 euros jusqu’à plus de 5 000 euros, ils ont du mal à s’y retrouver parmi les différentes options proposées. Et parfois, les vendeurs n’aident pas vraiment à y voir plus clair : ils font miroiter des réductions de 30 à 50%, sans que l’on sache si l’on paye le juste prix. Alors combien coûte réellement un matelas ? Quelles sont les arnaques à éviter ? Et que valent les offres des start-up qui comptent bien révolutionner ce marché, en proposant un modèle unique à un prix unique ?


ANNONCES

Meubles design : l’incroyable marché de la copie
Le Corbusier, Eames ou encore Jacobsen, ces designers à la réputation mondiale ont créé des meubles design qui se vendent entre 1 000 et 7 000 euros. Et depuis plusieurs années, les Français se les arrachent pour décorer leur maison. Une tendance qui profite aux éditeurs, les seuls ayant le droit légal de reproduire le design de ces meubles. Mais face à l’explosion de ces ventes, un nouveau marché a vu le jour : les contrefaçons de meubles design. Les contrefacteurs proposent des prix divisés par dix. Alors forcément, les copies trouvent preneur. Aujourd’hui ces faux représentent 10% du marché international. Qui propose des meubles de luxe à prix cassés ? Où sont-ils fabriqués ?

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES