TPMP : polémique après qu’un lycéen ait été traité de « lèche-cul »



0
(0)

Et encore une polémique à mettre à l’actif de l’émission de Cyril Hanouna « Touche pas à mon poste ». Hier soir, dans le cadre du poste de surveillance de Camille Combal, un lycéen a en effet été traité de « lèche-cul » et de « gros fayot ». Pourquoi ? Parce qu’il a eu le malheur de défendre son lycée de manière particulièrement enthousiaste.


Annonces

Reprenant les images de la chaîne du sud-ouest TV7 qui consacrait un reportage au lycée Sainte-Marie de Bastide de Bordeaux, Camille Combal a lancé le sujet par ces mots «Sur la chaîne locale TV7, ils ont trouvé le plus gros fayot de l’histoire de l’Éducation nationale, impossible que ce gars ne soit pas délégué de classe».

capture écran C8

Annonces

Dans ce reportage, le jeune Quentin s’est montré particulièrement enthousiaste en lâchant . «Ce lycée est extraordinaire (…) Je suis arrivé en troisième, je ne m’attendais absolument pas à ce que j’allais voir. La pédagogie, l’enseignement… J’arrive vraiment à comprendre. Les profs se mettent à notre place et à notre portée. C’est vraiment bien.»

Une fois la diffusion de ce témoignage terminée, les équipes du Poste de Surveillance n’ont pas trouvé mieux à faire que de rajouter un extrait du jeu Motus durant lequel une candidate propose le mot «lèche-cul».  Puis le tweet «L.E.C.H.E.C.U.L.» a ensuite été associé au visage du jeune homme sur le compte Twitter officiel de l’émission (il a été supprimé depuis).


Annonces

Très vite une polémique a éclaté sur les réseaux sociaux et les équipes de TPMP en ont pris pour leur grade. Les twittos ont dans leur immense majorité pris la défense de Quentin. Et si certains y ont vu une forme de harcèlement, d’autres ont ironisé sur le manque d’instruction et le comportement de certains chroniqueurs.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces