TPMP : des sanctions au caractère « disproportionné » et « discriminatoire » estime C8



0
(0)

Hier soir, peu après la diffusion d’un nouveau numéro de « Touche pas à mon poste », le CSA a annoncé qu’il avait pris des sanctions contre TPMP au sujet de deux séquences diffusées en novembre et décembre 2016 (VOIR ICI).  Des sanctions particulièrement sévères pour l’émission qui se retrouve privée d’écrans publicitaires et donc de ressources pendant 3 semaines.


Annonces

Suite à cette décision, la chaîne a réagi aujourd’hui dans un communiqué et juge que les sanctions annoncées ont un caractère « disproportionné » et « discriminatoire ».

capture écran C8

Annonces

TPMP : communiqué de C8 au sujet des sanctions prononcées par le CSA

« C8 a pris connaissance avec stupéfaction des décisions de sanctions prononcées par le Président du CSA Olivier Schrameck et son collège à l’encontre de l’émission « Touche pas à mon poste ! »

Ces sanctions, qui visent à priver de ressources publicitaires l’émission phare de la chaîne pour une durée de trois semaines, frappent par leur caractère disproportionné et discriminatoire. Elles témoignent du traitement inéquitable dont « Touche pas à mon poste ! » est victime de la part du CSA, alors que de nombreuses séquences problématiques diffusées à la télévision et à la radio ne font quant à elles l’objet d’aucune réaction.


Annonces

C8 a eu l’occasion, à plusieurs reprises, d’alerter M. Olivier Schrameck dans différents courriers sur ce sujet et plus globalement sur l’acharnement subi par la chaîne et son programme phare.

Ces sanctions vont inévitablement fragiliser l’équilibre économique de la chaîne »

Et de conclure par ces mots « C8 prendra toutes les mesures juridiques appropriées ».

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces