Elle meurt un an après avoir avalé une pile au lithium



0
(0)
GoodManPL/Pixabay

Annonces

L’histoire de cette petite fille qui allait avoir 3 ans est terrible ! Il y a tout juste un an, c’était le 11 juillet 2016, ses parents décident de l’emmener aux urgences de l’hôpital femme-mère-enfant de Bron (Rhône) et ce en raison de difficultés respiratoires. Selon France Bleu,  et après avoir passé une radio, Faustine est assez rapidement renvoyée chez elle avec le diagnostic d’une bronchite.


Annonces

Deux jours plus tard, et parce que son état continue de se dégrader, retour à l’hôpital. Reprenant le dossier, et donc la radio passée 48 heures plus tôt, le pédiatre de service décèle la présence d’un objet  dans son oesophage : un pile au lithium qui a déjà causé des dégâts irréversibles. Décision est prise de l’opérer en urgence.

Hospitalisée durant un an, elle sera opérée 27 fois et plongée à plusieurs reprises dans un coma artificiel…

Au début de ce mois de juillet 2017, et parce que son état de santé s’était amélioré, les médecins l’autorisaient enfin à regagner son domicile.


Annonces

Malheureusement Faustine est décédée brutalement dans la nuit du 14 au 15 juillet. Estimant qu’il y avait eu une faute dès le départ, et donc le fameux soir où la fillette a été conduite aux urgences pour la première fois, les parents ont décidé d’engager des poursuites judiciaires contre les Hospices civiles de Lyon.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces