Harcèlement sexuel : nouvelles accusations contre Dustin Hoffman



0
(0)

De nouvelles accusations de harcèlement sexuel frappent aujourd’hui le comédien américain Dustin Hoffman. Début novembre déjà l’écrivaine Anna Graham Hunter affirmait avoir été harcelée sexuellement par l’acteur sur un plateau de tournage alors qu’elle avait 17 ans.

Dustin Hoffman lui aussi accusé de harcèlement sexuel
Crédits : PR Photos

Selon ses déclarations les faits se seraient produits sur le tournage du téléfilm « Mort d’un commis voyageur » en 1984, qui mettait en scène Dustin Hoffman et John Malkovich.

Quelques semaines plus tard, l’actrice Kathryn Rossetter se présentait à son tour comme une victime présumée de l’acteur dans les colonnes du Hollywood Reporter. Et d’affirmer avoir subi des attouchements de sa part entre 1983 et 1985 alors qu’ils partageaient ensemble la tête d’affiche d’une pièce de théâtre.

Aujourd’hui voilà que 3 nouvelles accusatrices s’ajoutent à la liste : elles affirment avoir été agressées sexuellement par l’acteur dans les années 80 à New York et à Malibu. L’une d’entre-elles n’était âgée que de 16 ans au moment de ces agressions supposées.

Et c’est dans les colonnes du magazine Variety que ces trois femmes s’expriment cette semaine. Parmi elles, l’actrice et dramaturge Cori Thomas.

Âgée de 16 ans en 1980, et alors qu’elle était à l’époque une amie de sa fille, elle affirme que Dustin Hoffman s’est présenté nu devant elle dans une chambre d’hôtel et aurait tenu « des commentaires à connotation sexuelle ».  C’est un appel téléphonique de sa mère qui lui aurait permis de s’échapper de cette chambre….

Deux autres femmes affirment de leur côté que l’acteur est allé plus loin encore. L’une d’entre-elle, la comédienne Melissa Kester, a indiqué que l’acteur était allé jusqu’à glisser sa main dans son pantalon avant d’introduire ses doigts dans son sexe.

De très graves accusations balayées d’un revers de main par l’avocat de Dustin Hoffman  qui a évoqué des « mensonges diffamatoires ».

Si ces faits sont avérés, reste à comprendre pourquoi ces  femmes ont attendu aussi longtemps avant de parler…

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note