Polémique Michael Jackson : Barbra Streisand s’excuse pour ses propos


En pleine polémique autour de Michael Jackson depuis la diffusion du documentaire « Leaving Neverland », Barbra Streisand est revenue sur ses propos et a présenté ses excuses. En effet, la chanteuse s’est dite « profondément désolée » d’avoir défendu Michael Jackson contre les allégations d’abus sexuel sur mineurs.

Dans une interview avec le journal britannique The Times, l’actrice et chanteuse primée aux Oscars a évoqué les affirmations de Wade Robson et de James Safechuck dans le documentaire « Leaving Neverland ».


ANNONCES

Polémique Michael Jackson : Barbra Streisand s'excuse pour ses propos
Crédits : PR Photos

« Ils n’ont rencontré personne de l’autre partie. Ce n’est pas du journalisme, c’est de la propagande. Il n’y a pas d’autre mot pour ça. Quand tu apportes ton propre point de vue et que tu ne donnes pas l’occasion à l’autre camps de répondre. » a expliqué Barbra Streisand, ajoutant : « Je pense que c’est de la faute des parents, qui ont laissé leurs enfants dormir avec lui. (…) Ces enfants, comme ils le disent dans le documentaire, étaient ravis d’être avec lui. Aujourd’hui ils sont tous les deux mariés et ont des enfants, donc ça ne les a pas tués »

Des propos qui ont profondément choqué et sur lesquels la chanteuse de 76 ans a du revenir.


ANNONCES

« Je regrette profondément toutes les souffrances et tous les malentendus que j’ai causés en ne choisissant pas mes mots avec plus d’attention envers Michael Jackson et ses victimes, car les mots imprimés ne reflètent pas mes véritables sentiments. Pour être parfaitement clair, il n’y a pas de situation où il est acceptable que l’innocence d’un enfant soit exploitée par quiconque », a-t-elle déclaré dans un communiqué publié ce week-end.

« Comme toutes les victimes d’agression sexuelle, elles devront le porter toute leur vie. Je ressens de profonds remords et j’espère que James et Wade sauront que je les respecte et les admire vraiment pour avoir dit la vérité », a-t-elle ajouté.

4.37/5 (52)

Notez cet article

LIENS SPONSORISES