« Zone Interdite » du dimanche 18 octobre 2020 : sommaire et reportages de ce soir



4.9
(15)

Annonces

« Zone Interdite » du dimanche 18 octobre 2020 – Ce dimanche soir à la télé, nouveau numéro inédit du magazine de la belle Ophélie Meunier « Zone Interdite ». Rendez-vous ce soir dès 21h05 sur M6 ou sur 6Play pour le replay.


Annonces

« Zone Interdite » du dimanche 27 septembre 2020 : sommaire et reportages de ce soir
Capture M6

Annonces


Annonces

Au sommaire ce soir « Paradis à petit prix : des maisons de vacances pas comme les autres ».

« Zone Interdite » du dimanche 18 octobre 2020 : sommaire et reportages de ce soir

Qui n’a jamais rêvé d’avoir son petit coin de paradis pour s’échapper le temps d’un week-end ou pour les vacances ? Cabanons de pêcheur au bord de l’eau, mazots savoyards perdus dans la montagne, chalets de plage plantés dans le sable ou encore maisonnettes au fond des bois. À l’origine, leur vocation était fonctionnelle : stocker du foin ou ranger du matériel. Mais depuis quelques années, de plus en plus de Français astucieux transforment ces petites habitations en vraies résidences secondaires et profitent de paysages idylliques pour un budget très limité.

Sur les bords du Loing, une petite rivière de Seine-et-Marne, une bande de copains vient d’acheter pour 24 000 euros une cabane de pêcheur posée au bord de l’eau sur un magnifique terrain de 1 500 m². Dépaysement garanti à moins d’une heure de la capitale ! Ils ont fait une excellente affaire car ces cabanons s’arrachent et leurs prix commencent à s’envoler. À peine la vente signée chez le notaire, Sophie, Laura, Kevin et Loïc vont se retrousser les manches car tout est à retaper.


Annonces

À Blériot-Plage, près de Calais (Pas-de-Calais), les chalets de bois sur la plage face à la mer font partie du paysage depuis plus d’un siècle. Les familles qui ont la chance d’en posséder un, y passent des vacances les pieds dans le sable avec une vue à couper le souffle, comme Loïc qui est né ici, ou encore Steven et ses enfants, des Belges qui y passent toutes leurs vacances. Les chalets les plus spacieux font une trentaine de mètres carrés. Il y a encore quelques années, ils se négociaient autour de 3 000 euros, un prix dérisoire, mais il faut dire que sans électricité ni eau courante, leur confort est rudimentaire. Aujourd’hui, la mairie ne voit pas d’un très bon œil ces constructions d’un autre temps et toute revente est interdite. Les propriétaires vont devoir se battre pour sauver leur paradis.

Dans le Perche, Arnaud, ancien chef d’entreprise parisien, a construit sa cabane au fond des bois pour sa femme et ses enfants avec des matériaux de récupération. Le style rustique chic de sa cahute de trappeur a tellement fait le buzz sur Internet qu’Arnaud en a décliné le concept à grande échelle. Il a construit vingt-quatre cabanes tout confort pour citadins en mal de nature, un lodge entre prairie et forêt avec vaches et poneys. Un investissement de plus de deux millions d’euros qui rencontre un succès fou.

En Savoie, Émilien, 24 ans, tenait absolument à garder le chalet d’alpage de ses grands-parents dans la famille. Il a décidé de racheter cette petite maison de pierre située à 2 300 mètres d’altitude. Pour rembourser son crédit, il aimerait la louer en été mais trouvera-t-il des clients prêts à supporter les contraintes de la vie en montagne : toilettes sèches, absence totale de réseau téléphonique et chauffage au feu de bois ?

« Zone Interdite » c’est ce soir dès 21h05 sur M6 et 6PLAY.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.9 / 5. Nombre de notes : 15

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces