« Zone Interdite » du dimanche 21 mars 2021 : sommaire et reportages de ce soir



4.5
(21)

Annonces

« Zone Interdite » du dimanche 21 mars 2021. Ce soir, retrouvez un nouveau numéro inédit du magazine « Zone Interdite ». Rendez-vous ce soir dès 21h05 sur M6 ou sur 6Play pour le replay. Il nous sera bien sûr présenté par Ophélie Meunier.


Annonces

« Zone Interdite » du dimanche 21 février 2021
© Benjamin DECOIN/M6

Annonces


Annonces

Le thème de la semaine « Vacances ou travail au soleil : ces Français qui choisissent Dubaï »

« Zone Interdite » du dimanche 21 mars 2021 : au sommaire ce soir

Prix cassés pour les touristes, création de nouveaux visas pour favoriser l’installation des étrangers, Dubaï semble gérer la pandémie et enclenche une opération séduction de grande envergure. Et en ce moment les Français répondent massivement à l’appel ! Connue pour ses gratte-ciels vertigineux, ses îles en forme de palmiers et ses plages de sable fin, Dubaï, la première cité des Émirats-Arabes-Unis, contrôle sa situation sanitaire au plus près et lance une campagne de vaccination massive. L’Emirat cherche à se positionner aujourd’hui comme une destination quasi « covid free » où on peut profiter de la vie presque comme avant.

Avec des vols long-courrier à deux-cents euros, des chambres d’hôtel à soixante euros, jamais la destination n’avait affiché de tarifs aussi attractifs. Romain, Chloé et leurs deux enfants, Lounis 7 ans, et Inès 3 ans, sont originaires de Caen (Calvados). Ils ont craqué pour une semaine de vacances : Dubaï est l’un des seuls endroits au monde à proposer encore une multitude d’activités pour toute la famille. Shopping, restaurants, sorties, tout est possible à condition de respecter les règles sanitaires que le pays a mis en vigueur. En fin de séjour, la famille s’offrira un petit extra : dormir à l’Atlantis Palm, un hôtel hors norme avec parc aquatique et aquarium géant.


Annonces

En ce moment, certains décident de s’installer à Dubaï durablement pour y travailler, surtout quand leur secteur d’activité, en France, est sinistré à cause de la pandémie. Caroline, 34 ans, et son mari Roberto, 39 ans, vivaient, il y a encore quelques mois, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) en région parisienne avec leurs deux filles. Roberto, restaurateur, avait déjà envie de tenter l’aventure aux Émirats. L’arrivée de l’épidémie en France et la fermeture des restaurants le confortent dans son projet. En quelques semaines, un groupe hôtelier lui propose un poste de chef dans un restaurant de plage haut de gamme. Sa femme et ses filles l’ont rejoint il y a six mois. Aujourd’hui entre la recherche d’un appartement, d’une école pour les enfants, Dubaï réserve de bonnes et de moins bonnes surprises. Si les prix de l’immobilier sont comparables à ceux de Paris, l’éducation et la santé coûtent plus cher qu’en France.

Certains Français ne regrettent pas d’avoir pris un aller-simple pour l’Émirat ! Émilie, 34 ans, originaire de la Creuse, est arrivée à Dubaï il y a trois ans. Assistante de direction elle gagne un peu mieux sa vie qu’en France mais elle s’est surtout découvert une passion étonnante : les courses de dromadaires. Ses talents de jockey amateur lui permettent de participer à la course la plus importante de la saison, avec à la clef, peut-être, un joli pactole : les 20 000 euros destinés au vainqueur de la course des expatriés.

Sébastien Noat, 40 ans, est lui spécialisé dans l’ouverture de restaurants et d’hôtels de luxe dans le monde entier. Aujourd’hui, ce Monégasque est le directeur du tout nouveau 5 étoiles de la ville, un palace à l’architecture époustouflante. Bolides de courses, stars américaines, Sébastien multiplie les coups d’éclats pour remplir son palace. Mais il a la pression pour remplir ses chambres destinées au départ à une clientèle d’affaires haut de gamme, bien moins présente depuis l’épidémie.

Et dans l’Émirat, une star bien de chez nous fait le buzz. Enrico Macias ! Le chanteur a dû annuler tous ses concerts en France mais à Dubaï les spectacles continuent ! Pour Enrico et sa troupe, pouvoir remonter sur scène constitue une vraie bouffée d’oxygène. Mais c’est aussi une grosse pression : ils ont tapis rouge à l’Opéra de Dubaï, deux soirs de suite.

« Vacances ou travail au soleil : ces Français qui choisissent Dubaï ce soir dans « Zone Interdite »

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de notes : 21

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces