« Cash investigation » au sommaire ce soir : « Liberté, santé, inégalités » (jeudi 13 janvier 2022)



4.4
(7)

« Cash investigation » au sommaire ce soir. Voilà une émission qui n’a pas fini de faire parler d’elle en pleine crise sanitaire. Rendez-vous dès 21h10 sur France 2 et bien sûr en avant-première puis replay sur France.TV. Cette semaine, les équipes du magazine vous présentent « Liberté, santé, inégalités », une enquête de Gabriel Garcia avec Julien Beccu.


« Cash investigation » sommaire ce soir
France 2

Publicité

« Cash investigation » au sommaire ce soir : « Liberté, santé, inégalités »

Huit millions de Français vivent dans un désert médical. Sur notre territoire, la qualité des soins n’est pas la même pour tous. Notre système de santé creuse-t-il les inégalités entre les citoyens ? Elise Lucet et l’équipe de Cash Investigation ont enquêté sur les causes de ce mal français.

Vous découvrirez la puissance des syndicats de médecins libéraux face aux ministres de la Santé successifs. Au nom du dogme de la liberté d’installation, ils bloquent toute réforme des pouvoirs publics qui permettrait de mieux répartir les médecins sur le territoire français.

Pendant des mois, Gabriel Garcia et Julien Beccu ont passé au crible des millions de données de santé confidentielles sur les opérations du cancer. Nous vous révélerons que des centaines d’établissements n’opèrent pas assez. Or, les études scientifiques sont formelles. Moins les équipes chirurgicales pratiquent, plus les risques de surmortalité sont élevés. Mais il y a plus grave. En 2018, par exemple, 812 cliniques et hôpitaux en France opéraient des cancers sans aucune autorisation de l’État.


Publicité

La dialyse, ce traitement très lourd pour pallier l’insuffisance rénale, est le quotidien de 50.000 malades. Elle est devenue la machine à cash pour certains néphrologues et leurs cliniques. Il existe pourtant une solution qui augmente l’espérance de vie des malades, permet de mener une existence quasi normale et coûte moins cher à la Sécurité sociale : la greffe. Mais, étonnamment, certains hôpitaux préfèrent dialyser que greffer. Vous comprendrez pourquoi.

Votre santé les intéresse, Cash Investigation s’est intéressé à leurs pratiques.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre de notes : 7

Aucune note



Publicité