13h15 le samedi du 25 novembre : au sommaire aujourd’hui


Publicité

13h15 le samedi du 25 novembre 2023 : le sommaire aujourd’hui – Nouveau numéro de « 13h15 le samedi » cet après-midi avec Laurent Delahousse. Aujourd’hui, il a pour thème « Le mystère du crabe aux pinces bleues ».


Rendez-vous dès 13h15 sur France 3 ou sur france.tv pour le replay.

13h15 le samedi du 25 novembre : au sommaire aujourd'hui
Capture FTV


Publicité

13h15 le samedi du 25 novembre 2023 : Le mystère du crabe aux pinces bleues

Depuis de nombreuses années, le crabe bleu prolifère en Méditerrannée, déséquilibrant des écosystèmes fragiles et impactant la vie de pêcheurs découragés face à cette espèce invasive qui détruit tout sur son chemin.
Les eaux paisibles de la Méditerrannée sont-elles en danger ? Certaines lagunes françaises font face à un défi de taille : la présence explosive d’une espèce invasive, le crabe bleu. S’il est originaire d’Amérique du Nord, ce crustacé vorace et imposant est présent depuis longtemps en Méditerranée, du côté de la Tunisie notamment, mais aussi dans nos étangs.

Les femelles peuvent pondre jusqu’à 2 millions d’œufs en une seule fois. Sachant qu’il peut y avoir deux ou trois pontes par an, la prolifération du crabe bleu est phénoménale et met en danger les écosystèmes dans lesquels il se développe, mais pas seulement. Les pêcheurs sont également lourdement affectés par sa présence car il est capable de couper les filets les plus robustes à l’aide de ses énormes pinces.


Publicité

Des pêcheurs prêts à capituler face au crabe bleu
Si le crabe bleu est surnommé le crabe « Attila », ça n’est pas par hasard, il terrasse tout sur son passage : algues, poissons, mollusques…, et même les filets des pêcheurs. Ses populations ne cessent de croître, ce qui menace les écosystèmes lagunaires et impacte la vie des pêcheurs traditionnels qui, pour certains, ne sont plus très loin de tout abandonner.

Les équipes de « 13h15 le samedi » sont allées à Canet dans les Pyrénées-Orientales, à Leucate dans l’Aude mais aussi à Biguglia en Haute-Corse, où cette espèce a été aperçue pour la première fois en 2014. Scientifiques, pouvoirs publics mais aussi restaurateurs tentent de trouver des solutions d’urgence pour sauver ces métiers en danger et pour contrer ce péril pour la biodiversité.
Retrouvez aussi « 13h15 le samedi » en replay et en streaming vidéo sur France.TV.



Publicité


Retour en haut