Envoyé Spécial du 11 janvier : sommaire et reportages ce soir sur France 2


Publicité

Envoyé Spécial du 11 janvier 2024 – Ce jeudi soir à la télé, Elise Lucet vous donne rendez-vous à 21h10 pour un nouveau numéro inédit de l’année du magazine « Envoyé Spécial ». On vous propose de découvrir le sommaire de ce qui vous attend ce soir.


A voir dès 21h10 sur la chaîne, mais aussi en avant-première et en replay sur France.TV.

Envoyé Spécial du 11 janvier : sommaire et reportages ce soir sur France 2
Capture FTV


Publicité

Envoyé Spécial du 11 janvier 2024 : sommaire et reportages de ce soir

🔴 L’enfer des punaises de lit
Les punaises de lit semblent avoir tout récemment colonisé nos espaces publics. Un Français sur dix aurait déjà été touché par ce fléau presque invisible. Pour « Envoyé spécial », la journaliste Emilie Helmbacher a décidé de se mettre dans la peau d’un particulier dont l’appartement est infesté par ces insectes. Elle a testé plusieurs sociétés, choisies au hasard, en caméra cachée : faux diagnostics, prix variant du simple au triple, entrepreneurs peu scrupuleux. Des sociétés de désinsectiseurs jouent sur la psychose ambiante pour arnaquer des locataires ou des propriétaires en détresse.
Un produit soi-disant miracle a fait son apparition sur les étals des épiceries de quartier : le Sniper. Problème, cet insecticide est interdit à la vente en France et en Europe. D’après un rapport de l’Anses, depuis 2018, le Sniper serait à l’origine de 163 cas d’intoxications graves, parfois mortelles. Alain, informaticien qui témoigne dans ce reportage, est persuadé que ce produit a provoqué la mort de son père au mois d’octobre 2023. Comment s’y retrouver lorsque les invasions de punaises deviennent un business attirant à la fois des professionnels sérieux et bon nombre de charlatans ? Que font les pouvoirs publics pour lutter contre ce problème ?

🔴 Un mois sans alcool, ça marche ?
Au départ, c’est un défi personnel que s’est lancé le journaliste Adrian Jaouen : ne plus boire un seul verre d’alcool pendant au moins un mois. Objectif : évaluer les effets de cette abstinence sur sa santé et tester sa résistance à la tentation. Une expérience qu’il a filmée au jour le jour : de ses rendez-vous chez le médecin qui l’accompagne aux soirées entre amis ou avec ses coéquipiers du rugby.
Ce défi, c’est tout le concept du Dry January, le « mois de janvier sec ». Importé du Royaume Uni en 2020, le « mois sans alcool » fait de plus en plus d’adeptes en France : un tiers des Français seraient tentés par l’expérience. Mais si cette opération est plébiscitée par les addictologues, elle suscite bien moins d’engouement du côté des autorités. Cette année encore, le gouvernement n’a prévu aucune campagne de soutien. Dans un pays où la consommation d’alcool fait partie de la tradition, promouvoir son arrêt ne semble pas être accepté !


Publicité

🔴 Les passeuses de la liberté
Des Américaines qui supplient des Mexicaines de leur venir en aide. Cette situation ubuesque est la conséquence directe de l’annulation par la Cour suprême des Etats-Unis, en juin 2022, de l’arrêt Roe v. Wade, qui garantissait le droit à l’avortement aux Américaines. Depuis, 15 Etats sur 50 ont complètement banni l’accès à l’IVG. Entre-temps, le Mexique a fait le chemin inverse et l’a dépénalisé en septembre 2023.
Les militantes féministes mexicaines aidaient des milliers de leurs compatriotes à avorter clandestinement, à domicile, à l’aide de pilules. Une expérience et un savoir-faire qu’elles ont décidé de transmettre à leurs voisines, mettant en place un réseau solidaire de contrebande de pilules abortives entre les deux pays. Elles reçoivent tous les jours une centaine d’appels au secours venant des Etats-Unis, et notamment du Texas, qui a interdit l’avortement même en cas de viol. Dans cet Etat ultra-conservateur frontalier du Mexique, le combat entre les collectifs féministes et les militants anti-IVG fait rage. Les équipes d' »Envoyé spécial » sont allées à la rencontre des féministes au Mexique et ont également rencontré les activistes du Texas qui pourchassent dans tout le pays les femmes tentant de se procurer les médicaments nécessaires pour avorter.

Rendez-vous ce jeudi soir dès 21h10 sur France 2 et en replay sur France.TV



Publicité


Retour en haut