« Le Loup de Wall Street » financé avec de l’argent « sale » ?


CINEMA et JUSTICE – Voilà une publicité dont Martin Scorsese et tout l’équipe du film « Le Loup de Wall Street » se seraient très bien passés.

Même si le film a été un vrai carton au box-office mondial, c’est son mode de financement qui suscite l’intérêt des médias américains.


ANNONCES

En effet, et selon les informations publiées par le Hollywood Reporter, Martin Scorsese aurait bénéficié des largesses de la société de production Red Granite.

©Metropolitan FilmExport
©Metropolitan FilmExport

Cette société, dirigée par Riza Aziz (le fils de l’ancien Premier ministre malaisien) et Joey McFarland, aurait ainsi versé 100 millions de dollars pour permettre au film de voir le jour, soit la totalité de son budget.


ANNONCES

Si cela n’a rien d’illégal en soit, c’est l’origine de cet argent qui poserait problème.

Deux producteurs concurrents accusent en effet les deux hommes de « financement par corruption d’agents de vol et détournements de fonds publics ».

Cet argent «sale » aurait ensuite été investi dans la société Red Granite qui l’aurait redistribué pour financer des films dont « Le Loup de Wall Street ». Bref, un moyen de noyer le poisson et donc de brouiller les pistes.

Quand on connaît l’histoire du film, il faut avouer que le « hasard » fait parfois curieusement les choses.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES