Kirsten Dunst : le français qui la harcelait s’exprime


Comme on vous en parlait plus tôt ce matin, un fan français de Kirsten Dunst s’est vu interdire d’approcher l’actrice, qu’il harcelait depuis plusieurs semaines. Ce fan, Jean-Christophe Prudhon, 51 ans, était même allé jusqu’à vendre sa maison pour se payer le voyage vers les Etats-Unis et était resté plusieurs fois devant la porte de la maison de Kirsten Dunst.

Et alors que l’actrice a avoué au tribunal avoir peur de lui et a réussi à obtenir une une ordonnance restrictive, Jean-Christophe Prudhon s’est exprimé dans une interview pour le Parisien.


ANNONCES

« Je suis tombé amoureux d’elle il y a quatre ans. Je me fichais pas mal qu’elle soit actrice ou caissière. C’était un coup de foudre. Au bout de quelques mois, je me suis mis à lui écrire des lettres. » a-t-il expliqué.

« Au total, je lui ai envoyé une dizaine de courriers en quatre ans. Mais c’était des lettres d’amour, jamais menaçantes. (…) En cherchant bien, je me suis procuré son adresse à Los Angeles. Je m’y rendais quand j’apprenais par la presse qu’elle était célibataire. »


ANNONCES

Il avoue être allé devant chez Kirsten Dunst seulement deux ou trois fois et lui avoir écrit une dizaine de lettres (loin des 50 dont parle l’actrice).

Mais maintenant, Jean-Philippe se dit « déçu » par la réaction de l’actrice et ne veut plus la voir : « Elle m’a trop déçu. Je n’ai plus aucune envie de la voir. J’ai cru à un rêve, qu’une histoire d’amour entre elle et moi était possible. Aujourd’hui, je me rends compte que c’était une connerie. »

L’histoire est donc terminée.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES