Les Bleus asphyxient l’Estonie et l’emportent (résumé du match)


Hier soir en direct sur TF1, nous avions une dernière fois rendez-vous avec les Bleus pour un match de préparation avant l’Euro 2012. Un match qui s’est déroulé au stade du Mans devant 23.500 supporters.

Après avoir gagné 2 buts à 0 contre la Serbie la semaine dernière et alors qu’ils affronteront l’Angleterre dans 5 jours pour le premier match comptant pour cet Euro, c’est face à l’Estonie que la France disputait leur dernier match hier juste avant de s’envoler pour l’Ukraine dès aujourd’hui.


ANNONCES

Et si les Bleus ont évité de peu la catastrophe dès le début du match quand Alou Diarra a été légèrement touché (1′ minute) ce dernier s’est rapidement remis de ce mauvais geste.

Crédit PresseSports - Franck Faugère

Sept minutes plus tard, l’Estonie était la première a se créer une véritable occasion et c’est Ojamaa qui était à deux doigts d’ouvrir le score suite à une erreur dans la défense française (8′ minute).


ANNONCES

Face à des français trop approximatifs, les estoniens continuaient de pousser et parvenaient même à se créer une deuxième occasion à la 11′ minute.

Malgré les deux occasions des estoniens, les Bleus continuaient à jouer posément et la possession de balle parlait d’elle-même (France : 64% – Estonie : 36%, 15′ minute).

D’ailleurs, les Bleus semblaient enfin entrer dans le match à la 16′ minute grâce à une belle occasion dans la surface serbe, une occasion finalement avortée.

Les serbes se créaient quant à eux une troisième occasion grâce à une superbe frappe de Vassiljev aux 30 mètres, juste à côté du montant d’Hugo Lloris (20′ minute).

Mais après un une-deux magnifique entre Karim Benzema et Franck Ribery, le joueur du Bayern de Munich parvenait à tromper Pareiko et à donner l’avantage aux Bleus ! (1-0, 24′ minute).

Quatre minutes plus tard, une magnifique frappe de Yohan Cabaye manquait de peu le cadre (28′ minute).

Après l’ouverture du score par les Bleus, les estoniens semblaient plus essoufflés et laissaient de nombreux espaces aux français, à l’image du centre de Ribéry à la 29′ minute ou de la frappe de Cabaye à la 31′ minute.

Les Bleus n’étaient pas loin de faire le break  mais les contres estoniens repoussaient les deux tentatives françaises (34′ + 35′ minute).

Finalement en pleine forme depuis le but de Ribéry, les Bleus semblaient de plus en plus à l’aise face aux estoniens. Et non content de sa passe décisive sur le premier but, Karim Benzema enfonçait le clou grâce à une superbe frappe qui, après avoir heurté le poteau, termina dans les filets de Pareiko (2-0, 36′ minute).

A l’issue de la première période, et malgré une entame de match discutable, les Bleus confirmaient leur bonne forme du moment et menaient par 2 buts à 0 face à des estoniens en difficulté depuis l’ouverture du score.

Au retour des vestiaires, l’entraîneur estonien avait décidé de faire sortir Teniste au profit de Kruglov (45′ minute).

Après seulement une minute dans cette seconde période, un magnifique centre de Ribery permettait à Karim Benzema, du talont, d’inscrire son doublé (3-0, 46′ minute).

Si Laurent Blanc n’avait pas fait de changement à la mi-temps, c’est à la 51′ minute que le premier changement français a eu lieu avec l’entrée de Mathieu Valbuena à la place de Yohan Cabaye. Un remplacement précipité.

Finalement, l’état de santé de Yohan Cabaye se voulait rassurant puisqu’aucune blessure n’était à déplorer, un simple mal de ventre avait eu raison de sa place sur le terrain.

Menés 3 buts à 0, les estoniens ne semblaient plus en mesure de revenir et les français n’étaient pas loin d’enfoncer encore un peu plus le clou par deux fois (57′ + 59′ minute).

Partis rapidement en contre, les estoniens manquaient de peu de réduire le score à l’heure de jeu grâce à Puri.

Après cette occasion prometteuse, Ojamaa cédait sa place à Saag côté estonien (60′ minute).

A la 63′ minute, Karim Benzema tentait une jolie frappe pour espérer réalisé un coup du chapeau, hors de danger pour le portier estonien.

Suite au changement de Cabaye, ce sont deux nouveaux changements qui ont eu lieu côté français. Marvin Martin et Laurent Koscielny entraient pour remplacer respectivement Franck Ribery et Alou Diarra (64′ minute).

Côté estonien, Oper et Kink cédaient leurs places à Voskoboinikov et Purje (67′ minute).

Face à un match moins captivant, Laurent Blanc décida de faire entrer trois joueurs frais. Ainsi, ce sont Samir Nassri, Florent Malouda et Karim Benzema qui sont sortis au profit d’Hatem Ben Arfa, Olivier Giroud et Jérémy Menez. Les six changements étaient donc faits côté français (72′ minute).

Notons une petite action estonienne à la 78′ minute, avortée par la bonne sortie de Lloris.

Sifflé hors-jeu à tort, Olivier Giroud n’était pas loin d’aggravé la marque côté Bleus (80′ minute).

Une minute plus tard, et après un contrôle excellent, Giroud échoua dans son dernier geste (81′ minute) et Jérémy Menez manqua d’inscrire le quatrième but à la 84′ minute.

Si les estoniens poussaient pour réduire la marque, les Bleus restaient bien en place et ne laissaient rien passer. A l’exception d’une frappe à la 88′ minute. Le 3-1 était tout proche.

Après une frappe de Valbuena repoussée par le portier estonien, Menez était à deux doigts du 4-0 (89′ minute).

Finalement très en jambe et grâce à une jolie passe décisive d’Olivier Giroud, Jérémy Menez trouvait enfin la faille et enfonçait le clou définitivement (4-0, 91′ minute).

L’arbitre de la rencontre sifflait la fin du match à la 93′ minute et les Bleus l’emportaient largement : 4 à 0.

Sur le terrain, les Bleus brandissaient une banderole et remerciaient leurs supporters : « Merci ! A l’Euro avec vous, pour vous ! » De son côté, Laurent Blanc déclarait avoir trouvé ses joueurs moins bons défensivement que contre la Serbie jeudi dernier.

C’est la fin de ce match France-Estonie qui s’est terminé par un succès des Bleus. Ils signent grâce à cette belle victoire leur 21ème match sans défaite et peuvent s’envoler en Ukraine confiants.

Après trois matchs de préparation remportés, les Bleus entreront dans le vif du sujet dès le 11 juin prochain (ndlr: diffusé à 18h00 sur TF1) pour leur premier match de la compétition contre l’Angleterre.

On se retrouve donc le 11 juin prochain avec les Bleus pour vivre ensemble l’aventure de l’Euro 2012 !

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES