PPDA va se pourvoir en cassation



0
(0)
Crédits : PR Photos

Annonces

Comme déjà annoncé dans un précédent article, PPDA a donc été condamné en appel à verser 400 000 euros de dommages et intérêts à TF1, la chaîne l’ayant accusé de dénigrement après son départ.


Annonces

Très vite le journaliste s’est empressé de rétorquer sur son site officiel http://patrickpoivredarvor.com/. Précisant que la chaîne le poursuivait depuis plus de 4 ans, l’ex star du 20 heures de TF1 explique que de son côté il a tourné la page depuis longtemps.

« J’ai depuis longtemps tourné la page en écrivant un livre trois mois après mon licenciement […] Depuis, je me refuse de parler en public ou en privé de mon ancienne chaîne » a t-il notamment écrit.

Remerciant les internautes de leur soutien, Patrick Poivre d’Arvor a également indiqué qu’il allait se pourvoir en cassation,  « la jurisprudence de la Cour de cassation étant  constante à propos de la liberté d’expression d’un salarié vis-à-vis de son ancien employeurs ».


Annonces

Une jurisprudence d’autant plus vraie quand il s’agit « d’un journaliste dont le métier est de rapporter les faits et de les commenter »

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces