Dany Boon est trop payé ? Il réagit !



0
(0)
Crédits photo : PR Photos
Crédits photo : PR Photos

Annonces

Suite de la polémique, et sûrement pas fin, de la polémique autour de la rémunération de certains vedettes du cinéma français…. une polémique lancée entre Noël et jour de l’an par le distributeur, producteur et fondateur de la société de distribution de films « Wild Bunch » Vincent Maraval .


Annonces

Dans une tribune publiée dans les colonnes du Monde,  il a dénoncé le coût du cinéma français, son système de financement par le biais de subventions publiques mais aussi les salaires mirobolants de certaines stars du cinéma français.

Et après que Aurélie Filippetti ait pris la défense du cinéma français en déclarant que « l’argent public ne finançait pas les gros cachets des acteurs« , c’est au tour de l’acteur Dany Boon de réagir.

Il faut dire que l’acteur a été particulièrement visé par Vincent Maraval. Dans sa tribune , il avait notamment dénoncé la situation d’un acteur qui s’est établi à Los Angeles et qui profite aujourd’hui de l’exception culturelle française.


Annonces

Il avait alors évoqué son cachet de 3.5 millions d’euros pour « Un plan parfait », le million d’euros perçu pour quelques minutes dans Astérix et les 10 millions d’euros qu’il devrait empocher pour son nouveau film « Hypercondriaque ».

Et de lâcher «Dix fois moins de recettes, cinq fois plus de salaire, telle est l’économie du cinéma français».

Aujourd’hui Dany Boon a décidé de sortir de son silence en exclusivité pour le JDD.

Il se dit d’abord attristé des propos de Vincent Maraval et n’hésite pas à donner de « nombreux détails sur ses rémunérations, ses financements auprès du Centre national du cinéma (CNC) et ses impôts ».

Dany Boon en profite pour remettre les pendules à l’heure et rétablir certaines vérités sur les chiffres publiés.

Il assure ainsi avoir touché 600 000 euros pour Astérix (et non 1 million d’euros comme annoncé) et qu’il touchera deux millions d’euros, et non pas 10, pour son nouveau film «  »Supercondriaque ».

Enfin Dany Boon a précisé, en guise de conclusion, que ses films n’ont bénéficié d’aucun argent public, ces derniers ayant été financés en grande partie par l’argent de TF1, une chaîne privée. Et préciser qu’il n’avait jamais bénéficié du fameux système de « l’avance sur recettes ».

 

 

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces