Mathieu Kassovitz n’est plus fier d’être français ?



0
(0)

Au début de cette année 2013, en plein feuilleton Gérard Depardieu, Mathieu Kassovitz lâchait dans la « Nouvelle édition » sur Canal+ une petite phrase qui avait fait mouche


Annonces

«Je suis en train de dégager de ce pays. Créativement parlant, j’ai du mal à travailler dans une copie conforme du modèle américain (…) « Je participe à l’effort social, mais s’il n’y a pas de logique, je dégage ».

Dès le lendemain il apportait quelques précisions au micro d’Europe 1. « Je ne pars pas, je cherche du boulot. Si vous avez du boulot en France, très bien, mais si c’est à l’étranger, très bien aussi ».

Crédits photo : Etchegoyen / Capa Pictures / Europe 1
Crédits photo : Etchegoyen / Capa Pictures / Europe 1

Annonces

Et de rajouter « Qu’est ce que je fais à partir du moment où on me dit qu’on n’a pas besoin de mon film ? Je suis dans le film politique et il n’y a plus véritablement de place en France pour cela ».


Annonces

Aujourd’hui, et à en croire une interview publiée sur le site du magazine britannique « The Guardian », il semble en avoir remis une couche.

C’est ainsi que l’on peut lire « Je ne suis plus fier d’être français. Je l’étais quand j’ai fait La Haine, mais aujourd’hui plus personne ne se bat ».

Pour Mathieu Kassovitz, qui égratigne au passage le cinéma français qu’il ne trouve plus vraiment excitant, la France se dirige vers les extrêmes et il n’aime pas ça du tout.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces