« Only God Forgives » hué à Cannes, le réalisateur répond



0
(0)

"Only God Forgives"


Annonces

Alors que Ryan Gosling ne s’est pas déplacé à Cannes pour la promo du film « Only God Forgives », qui a reçu les huées des professionnels présents au Festival, le réalisateur Nicolas Winding Refn a répondu et pris la défense de son film hyper violent.


Annonces

« Oh cool » a-t-il répondu, non sans humour, quand un journaliste lui a demandé s’il savait que son film avait été hué lors de sa projection au Festival de Cannes.

« Vous savez le grand art, même si c’est terrible à dire, est fait pour diviser. Parce que s’il ne divise pas, c’est qu’il ne pénètre pas et dans ce cas vous l’avez consumé » a explique le réalisateur dans une interview pour Vulture.

Et quand on lui demande pourquoi, selon lui, « Only God Forgives » s’est fait huer et a reçu autant de critiques négatives, Nicolas Winding Refn répond : « Les gens ont tellement d’opinions étranges, et aussi, beaucoup de gens commencent à vous posséder et ils veulent que vous fassiez les choses d’une manière spécifique ».


Annonces

Rappelons la critique du journaliste de Hollywood Elsewhere, qui n’a pas mâché ses mots et a qualifié « Only God Forgives » de : « hyperviolent, moralement répugnant, triste, absurde, terne, un rythme d’escargot, idiot, éventuellement misogyne, suffocante visuellement, prétentieux ».

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces