De Caunes veut recréer un esprit de clan, de tribu



0
(0)

Comme vous le savez maintenant, c’est Antoine De Caunes qui reprendra le flambeau du « Grand Journal » de Canal + à la rentrée prochaine.


Annonces

Hier le comédien, réalisateur et animateur français était l’invité de Nicolas Poincaré à 18h35 dans « Europe 1 Soir ». L’occasion pour lui revenir sur les raisons qui l’ont poussé à accepter ce nouveau défi !

« Je devais tourner dans un film de Roschdy Zem dont le tournage devait commencer le 15 septembre ». « Je suivais un entrainement physique pour devenir bien plus musclé que je suis et on s’est aperçu que cela prendrait bien plus de temps que prévu. Le tournage a donc été reporté sine die ».

« Quand ils ont appris que j’étais à nouveau libre et sur le marché, ils m’ont fait cette proposition. Et elle était tellement séduisante et sexy, tellement folle, que, comme je suis un garçon impulsif, j’ai dit oui. Ce n’était pas du tout quelque chose que j’avais dans le coin de ma tête, ou alors à une échéance disons lointaine. Et puis finalement, ça s’est décidé en une heure. Il y a eu une accélération de turbines qui s’est mise en route. J’ai vu ce jouet magnifique qui clignotait et j’ai dit oui. »


Annonces

© Charlotte Schousboe/Canal +
© Charlotte Schousboe/Canal +

Annonces

« Je connais le fonctionnement de l’intérieur. Pour avoir vécu une quotidienne, je sais le poids que ça représente et en même temps aussi l’énergie, le dynamisme, la folie ».

« Le pari c’est de recréer un esprit de clan, de tribu, que l’on s’amuse. J’avais le sentiment que les chroniqueurs étaient très compartimentés, qu’ils venaient faire leur petite chronique et qu’ils repartaient. J’ai envie que ça se mélange plus, que ce soit plus bordélique sur le plateau ».

« Ça reste sur les mêmes fondamentaux. La première partie est accès sur l’actu chaude, politique, sociétale, culturelle, tout ce qui s’est passé dans les dernières 24 heures, et la seconde partie est accès sur un événement, un personnage ».

Le reste de cette interview est à découvrir dans la vidéo Europe 1 que nous vous présentons maintenant


De Caunes veut un Grand Journal "bordélique" par Europe1fr

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces