Nicolas Bedos mis en examen pour injure raciale



0
(0)
Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

ANNONCES

Selon une information du Parisien, l’humoriste et écrivain français Nicolas Bedos a été mis en examen en décembre pour «complicité d’injure publique raciale».

Cette mise en examen fait suite au dépôt de plainte du Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais et Mahorais.

En cause deux chroniques de 2012 publiées dans « Marianne » et sur le site internet de l’hebdomadaire, et donc sans aucun rapport avec sa récente charge contre Dieudonné., et dans lesquelles Nicolas Bedos avait utilisé l’expression « Enc*** de n**re » mais aussi la formule « autochtones oisifs ».

Et même si Nicolas Bedos s’est ensuite expliqué, déplorant que les auteurs de la plainte aient compris l’inverse du message qu’il voulait faire passer,  les membres du collectif ne l’ont pas du tout entendu de cette oreille.


ANNONCES

Début 2013, sur son blog officiel, le collectif avait déploré l’utilisation de termes méprisants pour les originaires des Antilles car portant  une grave atteinte à leur honneur »…

Cité par « Le Parisien », Daniel Dalin, le président du Collectif-DOM a déclaré « Nous nous sommes sentis insultés par ces propos qui visent toute une communauté ».

Et de rajouter « Nous y avons vu une incitation à la haine raciale à laquelle il convenait de mettre fin. Même au 3e degré, on ne peut pas s’en prendre à un groupe humain de la sorte. »

 

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

LIENS SPONSORISES